Newsletter OCTOBRE 2017

Le mot du Président
Cheick Tidiane CAMARA

Chers Amis,

Bonjour

 

Les vacances sont terminées. J’espère qu’elles ont été bonnes, reposantes pour tous.

Les « accus » sont rechargés pour entamer la nouvelle saison avec le plein de dynamisme.

Si l’on en croit les « oracles » de IATA, 2017 devrait être un bon cru pour le transport aérien international. En effet l’Association prévoit pour ses 200 transporteurs un bénéfice de 31,4 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de 743 milliards de dollars, contre un bénéfice de 29,8 milliards de dollars, et un chiffre d’affaires de 736 milliards, dans ses premières prévisions.

De bons augures, que j’espère, ne viendra pas contrarier, une pandémie, une catastrophe naturelle ou une grave crise économique qui pourrait naitre des tensions politiques internationales actuelles.

Mais permettez-moi, pour la première fois dans cette rubrique, de parler de la société que j’ai l’honneur de présider : ECTAR, qui célèbre en ce mois d’octobre son quinzième anniversaire.

15 ans, c’est peu dans la vie d’une entreprise, même si beaucoup disparaissent avant leur cinquième anniversaire. Cela représente, néanmoins, une étape qui autorise à jeter un regard rétrospectif.

A sa création, en octobre 2002, les initiateurs, motivés par une grande ambition, avaient la ferme volonté de faire d’ECTAR, un cabinet de conseil de référence dans sa zone de prédilection : l’Afrique.

Le parcours ne fut pas une sinécure, et ne l’est toujours pas. Mais du chemin a été parcouru. Et aujourd’hui, sans avoir atteint tous ses objectifs de départ, le cabinet est devenu un acteur visible du secteur en Afrique.

Cela, il le doit tout d’abord à ses clients (Compagnies aériennes, Aviations Civiles, Aéroports, Institutions régionales, sociétés. etc.) qui lui ont fait confiance, malgré une rude concurrence au standard international.

Ensuite, à son personnel (Responsables et agents) qui n’a jamais rechigné à la tâche et qui, continue, de le servir au quotidien avec abnégation.

Il y a, bien sûr, Délia BERGONZI, qui a pris en charge sa direction générale en des moments difficiles, et qui grâce à ses compétences, son savoir-faire et son acharnement au labeur, lui a fait traverser les zones de turbulences sans grands dommages, pour naviguer aujourd’hui dans de moins tempétueuses. Cela fait maintenant onze ans qu’elle assume ses fonctions avec efficacité et clairvoyance. Pendant tout ce temps, elle a été conseillée et soutenue par notre Chef de projet, l’Ingénieur Principal, Jean BERGONZI, sans le concours duquel, la crédibilité du cabinet, notamment, au niveau des Aviations Civiles et des Fournisseurs de services de navigation aérienne, n’aurait pas été ce qu’elle est aujourd’hui. Qu’il en soit, ici, remercié.

ECTAR comprend, en ce mois d’anniversaire, deux pôles d’activités : le Consulting (audit, études, formation…) et l’Operating (services opérationnels aux compagnies aériennes). Ceci, avec un effectif de permanents, en constante augmentation, et de dizaines de collaborateurs extérieurs qu’il sollicite en tant que de besoin. Tous de grande compétence et d’expérience avérée dans la plupart des métiers du transport aérien.

Pendant ces quinze années, ECTAR a vu naitre et disparaitre nombre de compagnies aériennes : Air Mali sa, Air Guinée Express, Gabon Airlines, Mauritania Airways, Sénégal Airlines, Toumai Air Tchad.

Il en a vu d’autres naitre et croitre : Air Côte d’Ivoire, Asky, Ceiba, Mauritania Airlines International, Rwandair, etc., c’est dire qu’en quinze ans il peut se passer des choses.

L’espoir d’ECTAR, est de pouvoir continuer à contribuer au développement du transport aérien africain.

Grand merci à tous ceux qui lui font confiance.

Vous lirez dans cette livraison : un article de la DG d’ECTAR sur notre Cabinet, des présentations d’accompagnement sur la maintenance, et des informations sur notre actualité.

 

Bonne reprise à tous, et bonne lecture !

 

 

Cheick Tidiane Camara

PCA ECTAR

 

 

 

Receive our trimestrial newsletter by mail