Newsletter juillet 2014

Le mot du Président
Cheick Tidiane CAMARA

Chers Amis,

Bonjour !

La saison se termine et ce sera bientôt les vacances. Beaucoup d’entre nous vogueront vers des cieux plus ensoleillés, avec comme objectif premier, le « Farniente ».

D’ici là, je voudrais attirer votre attention, si ce n’est déjà fait, sur trois évènements qui ont illustré ces dernières semaines.

1) la 70ème Assemblée Générale de l’IATA à Doha 

Comme chaque année, les prévisions de l’Association pour l’industrie ont été communiquées. J’en retiens pour ma part les points suivants :

  • Les résultats, même revus à la baisse, restent positifs (18 milliards de dollars US) ;
  • Les compagnies américaines réalisent à elles seules la moitié de ces bénéfices : 9,2 milliards de dollars, soit autant que celui des compagnies d'Asie-Pacifique 3,2 milliards, d'Europe 2,8 milliards, du Moyen-Orient 1,6 milliard, d'Amérique latine 1,1 milliard et  enfin de l’Afrique 100 millions. Je dois à la vérité de reconnaitre, que ces chiffres battent en brèche, l’idée que je me faisais de la rentabilité des compagnies du Moyen Orient. La réalité, selon le Directeur Général de IATA, est que les compagnies américaines sont plus performantes parce qu’elles dégagent une marge nette de 4,3%, d’où un profit par passager de 11,09 dollars, soit plus du double de la moyenne mondiale qui  est de 2,4% avec un profit de 5,42 dollars. Il faut se souvenir qu’entre 2001 et 2011, ces compagnies affichaient des pertes de plus de 50 milliards de dollars. Selon les spécialistes ces résultats sont dus en grande partie à la restructuration puis la concentration des transporteurs américains qui, il ne faut pas le minimiser, ne subissent pas encore, comme les européens, une très grande concurrence des opérateurs du Golf (Emirates, Etihad et Qatar Airways).

2) le symposium de l’OACI à Dakar sur la sécurité de l’aviation dans la région Afrique-océan Indien (AFI)

Je relève de ce symposium les points suivants :

  • Même s’il reste encore beaucoup de progrès à réaliser, il a été constaté  par le Secrétaire général de l’OACI qu’entre 2010 et 2013, le taux d’accidents en Afrique a chuté de 45% passant de 16,8 accidents par million de départs à 9,3, tandis que le nombre d’accidents mortels au cours de la même période a diminué, de trois à un par an ;
  • la signature de trois accords importants : 

a) un Protocole d’accord conclu entre les AAMAC (Autorités africaines et malgaches de l’aviation civile), la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale) et l’UEMOA (Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest), visant à coordonner les fonctions des RSOO sous-régionaux (organismes régionaux de supervision de la sécurité) et, à terme, créer une entité commune ;

b) une entente sur le Programme africain de procédures de vol (AFPP) à laquelle 20 États ont adhéré les 27 et 28 mai 2014 en vue de faciliter la mise en œuvre de la PBN (Programme de Navigation Performance Base OACI) dans la région AFI ; 

c) un accord signé entre la France, Madagascar et l’OACI sur un projet d’assistance visant à renforcer la capacité de supervision d’Aviation civile de Madagascar (ACM).

3) le deuxième symposium du transport aérien de l'OACI (IATS 2014), intitulé : « Développement du transport aérien : fixer le cap », tenu les 7 et 8 mai 2014 à Montréal

Il s’agissait là, de rediscuter du nouveau cadre réglementaire à mettre en œuvre pour l'industrie du transport aérien. Notamment en ce qui concerne :

  • l'accès au marché
  • la propriété et le contrôle des transporteurs aériens
  • la protection des consommateurs
  • la fiscalité et les charges
  • la concurrence loyale

Au cours de ce symposium la voix de l’Europe et de l’Afrique ont été peu entendues. 

Ces sujets ont été les principaux thèmes de la Sixième Conférence Mondiale de Transport Aérien tenue à Montréal du 18 au 22 mars 2013 au siège de l’OACI à Montréal et ayant fait l’objet de mon édito d’avril 2013.

Vous lirez dans cette parution un article de Mme Délia BERGONZI sur la mise en œuvre totale de la Décision de Yamoussoukro, des informations sur le nouveau plan sûreté et facilitation pour l’Afrique, ainsi que sur la formation (ECTAR et IFURTA). Vous pourrez enfin prendre connaissance de l’actualité du Cabinet ECTAR. Saluons enfin la participation à notre Newsletter de Mme Ingrid Aouane, Consultante communication. Merci à elle pour ses photos de qualité !

Bonnes vacances à tous !

Cheick Tidiane CAMARA
Président du Conseil d’Administration

Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail