Intro Aviation rachète finalement Corsair

La compagnie aérienne française Corsair International a été sans grande surprise revendue par le groupe TUI à l’allemand Intro Aviation GmbH, qui s’empare « pour un premier temps » de 53% du capital. TUI et les salariés conservent leur part d’actionnariat.

Aucun montant de la vente n’a été annoncé le 18 mars 2019 par le géant allemand du tourisme, mais le montage financier est le même qu’évoqué en janvier : Intro Aviation prend 53% du capital mais sans le fonds d’investissement américain Crestline auquel il était initialement allié, TUI reste dans le capital de Corsair à hauteur de 27%, tandis que la part de l’actionnariat des salariés est maintenue à 20%. La répartition du capital répond en particulier aux inquiétudes des syndicats, dont le SNPL qui mettait en doute début décembre les promesses d’investissement dans Corsair promis par l’investisseur allemand. Rappelons qu’Air France avait vendu CityJet et sa filiale VLM Airlines fin 2014 à Intro Aviation, qui a d’autre part été impliquée dans LTU, Deutsche BA et InterSky avant d’investir depuis 2016 dans la future low cost sud-coréenne Aero_K.  

TUI a expliqué que cette vente d’une filiale ayant enregistré en 2018 une perte opérationnelle de 100 millions d’euros lui permettra de se recentrer sur l’hôtellerie et les croisières, « en se séparant d’activités n’offrant pas de possibilité de synergies » (Corsair n’a jamais été intégrée dans le groupe des autres compagnies aériennes en Allemagne, Belgique, Suède, au Royaume Uni et aux Pays-Bas, et conservait sa propre livrée). Pour son patron Fritz Joussen, la vente « est bonne pour Corsair, pour ses employés et pour TUI ».

Après l’échec du groupe Dubreuil il y a trois ans, et celui de deux anciens d’Air France regroupant plusieurs transporteurs français, cette vente de Corsair International devrait a priori être accompagnée d’un investissement dans la flotte, avec notamment le remplacement des trois Boeing 747-400 qui partiront en retraite en 2020 et 2021 par des Airbus A330-900. Aucune commande n’est à ce jour officialisée. Corsair International emploie près de 1300 personnes et transporte 1,2 millions de passagers par an avec une flotte de sept avions, dont deux Airbus A330-200 et deux A330-300, plus donc les trois Jumbo Jets.

François Duclos / https://www.air-journal.fr/