La Commission européenne approuve la prise de participation d'Air France dans Virgin Atlantic

Air France-KLM et Virgin Atlantic vont pouvoir avancer ensemble. La Commission européenne a autorisé le 13 février le projet du groupe franco-néerlandais de prendre une participation de 31% dans la compagnie britannique aux côtés de Delta. L'instance européenne a jugé que le projet ne menaçait pas la concurrence sur les réseaux des deux opérateurs.

Dans son enquête, la Commission a mis en évidence plusieurs chevauchements de lignes sur des vols directs et indirects mais a estimé que la concurrence resterait importante sur les tronçons concernés, tout comme le portefeuille renforcé de créneaux à Londres Heathrow et Manchester n'empêcherait pas l'arrivée de nouveaux concurrents. Aucune incidence n'est attendue sur les activités cargo et de maintenance.

Air France-KLM avait annoncé son intention d'acquérir une participation dans Virgin Atlantic en juillet 2017, pour un montant estimé à 220 millions de livres (251 millions d'euros). Ce faisant, elle rend possible la création d'une coentreprise unifiée Air France-KLM/Delta/Virgin sur le marché transatlantique.

Delta Air Lines est en effet entrée au capital de la compagnie britannique en juin 2013 pour former avec elle une coentreprise entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Elle en détient aujourd'hui 49%. Les 31% d'Air France-KLM seront acquis auprès du groupe Virgin, qui ne conservera donc que 20% de participation dans sa filiale.

Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien

https://www.journal-aviation.com/