Air Sénégal signe avec Air France, installe le wifi dans l’A330neo

La compagnie aérienne Air Sénégal a signé un accord interligne avec Air France sur sa nouvelle liaison entre Dakar et Paris, et avec SITAONAIR pour installer une connectivité sans fil haut débit à bord de ses Airbus A330-900.

Le vol quotidien de la compagnie sénégalaise entre sa base à Dakar-Blaise Diagne et l’aéroport de Paris-CDG, inauguré le 1er février 2019, est désormais l’objet d’un accord interline avec Air France. Cela permet selon le communiqué d’Air Sénégal de permettre l’émission de billets combinant les deux compagnies sur un trajet aller-retour entre leurs capitales respectives. Les départs de Dakar sont programmés à 9h50 pour arriver à 16h15, les vols retour quittant la France à 18h45 pour se poser à 23h30. Cette première liaison long-courrier d’Air Sénégal est en concurrence avec la seule Air France (depuis CDG), Corsair International ayant quitté la capitale sénégalaise après avoir négocié le maintien des opérations lancées il y a cinq ans jusqu’à la fin janvier.

« Les passagers ont été accueillis à bord sur un air de Teranga propre à Air Sénégal. La satisfaction de la clientèle et l’excellence opérationnelle sont au cœur de notre business model. Nous sommes également très attentifs à respecter les normes de sécurité et de sureté de l’industrie aéronautique », déclare Philippe Bohn, Directeur Général d’Air Sénégal, dans un communiqué soulignant que depuis le 1er février, les vols ont tous décollé à l’heure prévue et sont arrivés à destination selon le plan de vol pré établi. « Les tendances en termes de réservations sont positives et nous continuons nos actions commerciales auprès de nos partenaires agences de voyages et du grand public dans un climat de confiance », ajoute-t-il.

Air Sénégal a d’autre part choisi SITAONAIR pour déployer la connectivité en vol haute vitesse (IFC) sur sa flotte d’A330neo, faisant de la compagnie aérienne la première en Afrique à activer la connectivité passagers GX Aviation à bord. Dans le cadre de cet accord, SITAONAIR active ses solutions de connectivité en vol Mobile ONAIR et Internet ONAIR, leaders sur le marché, via Link ONAIR sur le réseau GX Aviation d’Inmarsat.

« Face à une demande croissante de connectivité de la part de la jeune population africaine et à un changement du paysage aéronautique global, la nouvelle offre de connectivité en vol d’Air Sénégal arrive à un moment crucial pour la croissance économique », souligne SITAONAIR. Les chiffres IT Insights de SITA Air Transport montrent que « 90% des compagnies aériennes mondiales prévoient de mettre en place d’importants programmes de connectivité en vol sans fil pour une expérience passagers améliorée, d’ici 2021, ce qui témoigne d’une évolution marquée vers la connectivité mondiale en standard ». La nouvelle compagnie sénégalaise « a l’ambition d’étendre son empreinte en reliant 2 millions de passagers sur les liaisons Dakar-Paris et de stimuler l’innovation sur le marché de l’Afrique de l’Ouest », conclut SITAONAIR.

Rappelons qu’Air Sénégal a été contrainte de louer un avion chez Hi Fly (un A330, remplacé depuis par un A340) pour lancer la nouvelle ligne vers Paris dans les temps, en raison du retard de livraison du premier de deux A330neo attendus. L’A330-900 baptisé « Casamance », bientôt immatriculé 9H-SZN et configuré pour accueillir 32 passagers en classe Affaires, 21 en Premium et 237 en Economie, devrait être livré dans les semaines à venir, faisant d’Air Sénégal la première compagnie africaine à mettre en service l’A330neo. Aucune date n’est avancée pour l’arrivée du deuxième A330neo, baptisé Sine Saloum.

Publié le 12 février 2019 à 08h30