Le Congo signe un accord dit « Ciel ouvert » avec les Etats Unis

(Brazzaville,12/12/2018,NewsAero)– La République du Congo et les États-Unis ont signé le mardi 04 décembre, un accord dit « ciel ouvert », libéralisant les transports aériens et renforçant les liens commerciaux et économiques entre les deux pays.

L’accord a été conclu à Washington aux États-Unis entre Fidèle Dimou, ministre congolais des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande et Peter Haas, le sous-secrétaire d’État aux Affaires économiques et commerciales. Etaient présents, Serge Mombouli, ambassadeur de la République du Congo aux États-Unis et Joel Szabat, le sous-secrétaire adjoint aux Transports chargé de l’aviation et des affaires internationales.

Selon les termes de l’accord, les compagnies  passagers et de fret désignées  peuvent désormais avoir « un accès au marché réciproque sans restriction… afin de desservir les deux pays et des destinations au-delà ».

Les deux parties mettent un point d’orgue sur le niveau de sécurité et de sureté. « L’Accord engage également les deux gouvernements à respecter des normes élevées de sécurité. Ce faisant, l’accord facilitera les voyages et les échanges commerciaux entre les États-Unis et la République du Congo. Cela inclut davantage d’opportunités pour les compagnies aériennes, les voyageurs, les entreprises, les expéditeurs, les aéroports, les travailleurs et les localités ».

Le nouvel accord prend également en compte les questions relatives aux charges aéroportuaires, douanes, compétitivité, ainsi que les conditionnalités de révocation de l’accord.Cette signature porte à plus 120, le nombre accords « open sky » conclu par les États-Unis. Le Congo est le 24e pays africain à conclure un accord «  ciel ouvert » avec les États-Unis.

https://newsaero.info