Air France maintient son partenariat avec Air Côte d'Ivoire, déficitaire

Air France-KLM, maintient "son partenariat stratégique" avec Air Côte d'Ivoire, en dépit du déficit enregistré par la compagnie nationale ivoirienne en cinq d'existence, a annoncé jeudi à Abidjan, Jean-Luc Mevellec, nouveau directeur régional de la compagnie franco-néerlandaise.

Air Côte d'Ivoire, "une très bonne compagnie qui a un très bon niveau de service, est un partenaire stratégique pour Air France-KLM, même si sa situation concurrentielle est compliquée", a souligné M. Mevellec, dont la direction couvre également le Bénin, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Liberia, le Sénégal, la Sierra Léone et le Togo.

Interrogé, lors d'une conférence de presse, sur le maintien de ce partenariat, M. Mevellec a répondu: "oui nous allons le maintenir. C'est vraiment le produit qu'il faut pour la Côte d'Ivoire".

Air Côte d'Ivoire a accumulé en cinq ans une perte de 65 milliards de francs CFA (99 millions d'euros), comme le prévoyait son plan d'affaire à sa création en 2012.

Air Côte d'Ivoire, créée en 2012 après la faillite d'Air Ivoire, est détenue à 58% par l'Etat ivoirien, à 23% par le groupe privé ivoirien Goldenrod, à 11% par Air France et à 8% par la Banque ouest-africaine de développement, selon les chiffres fournis par la compagnie.

Air Côte d'Ivoire et Air France ont signé en 2017 "un mémorandum" sur un "partage de code", dont l'objectif est de permettre à Air Côte d'Ivoire de vendre des billets sur Paris tout en n'étant pas l'opérateur.

Air Côte d'Ivoire a transporté 2,8 millions de passagers en cinq ans, dont 850.000 en 2017 contre 700.000 en 2016, et prévoit d'atteindre 950.000 passagers en 2018.

Son capital a régulièrement augmenté, de 25 milliards de francs CFA (38 millions d'euros) en janvier 2013 à 130 milliards FCFA (200 millions d'euros) actuellement.

La compagnie a annoncé l'acquisition de cinq nouveaux avions d'ici trois ans pour poursuivre son expansion en Afrique, où elle dessert déjà 20 capitales. Air Côte d'Ivoire compte quatre appareils Bombardier Q400, quatre Airbus A319 et deux Airbus A320.

AFP / https://www.journal-aviation.com/