Le Président de la République consacre une attention particulière à l'aviation civile

Luanda - Le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, a défendu lundi que le Gouvernement devrait accorder une attention particulière à l'aviation civile et aux services de gestion des aéroports et aéroportuaires afin de disposer de professionnels qualifiés dans le secteur.

Lors de l'ouverture de la quatrième législature, le Président de la République a dit que l'objectif était de faire en sorte que la gestion des aéroports du pays, en particulier du nouvel aéroport de Luanda, soit assurée par des professionnels qualifiés, sur la base de critères d'efficacité offrant des avantages pour l’Etat et pour les utilisateurs de ses services.

Selon le Chef de l'exécutif, les travaux de construction des nouveaux ports en eaux profondes de Caio à Cabinda et à Barra do Dande à Bengo se poursuivront et que des efforts parallèles seront intensifiés pour l’équipement moderne de contrôle de la navigation, du trafic maritime et aérien en Angola.

En septembre dernier, lors du Forum d’affaires Angola-États-Unis, à New York, le Président João Lourenço avait annoncé l'ouverture d'un appel d'offres pour la construction du port de Barra do Dande et de sa base logistique.

A l'occasion, il avait parlé du nouvel aéroport, en voie de conclusion, souhaitant que les hommes d'affaires américains s'intéressent à la gestion et à l'exploitation de l'aéroport, ses zones commerciales, ses espaces pour la construction d'industries et ses services logistiques et hôteliers.

Le nouvel aéroport international de Luanda occupe une superficie totale de 75,5 kilomètres carrés et comprend des zones de contrôle du trafic, des installations de soutien, une zone de vol sous forme de terminaux et deux pistes doubles pouvant recevoir des avions Boeing 747 et Airbus 380, le plus grand avion de passagers du monde.


Une fois achevé, il pourrait accueillir jusqu'à 15 millions de passagers et traiter 600.000 tonnes de fret par an.

http://www.angop.ao