Air Sénégal fait plier Corsair sur la liaison Dakar-Paris

La liaison aérienne Dakar-Paris est considérée comme l'une des plus rentables au monde. Chaque jour, deux aller-retour sont assurés par la compagnie Air France et en début d'année prochaine par Air Sénégal. La toute jeune compagnie vient en effet de confirmer qu'elle prendrait la place du transporteur français Corsair en février prochain.

Affaire juteuse, Corsair a tout fait pour garder la ligne Dakar-Paris. Mais après quatre ans d'exploitation, l'accord signé avec l'Etat sénégalais est clair : la compagnie nationale, Air Sénégal, récupère la licence dès qu'elle le souhaite.

Les dirigeants de la compagnie privée française ont visiblement essayé de convaincre les autorités sénégalaises de prolonger le contrat jusqu'en octobre 2019 pour assurer une transition dans les meilleures conditions. Les dirigeants d'Air Sénégal ont alors proposé de rompre le contrat dès octobre 2018.

Au final, toutes les parties se sont donc accordées pour fin janvier. Hasard où pas, la date fixée tombe trois semaines avant le premier tour de l'élection présidentielle.

Lancer une ligne intercontinentale en 5 mois ? Au sein de la compagnie sénégalaise, on indique que tout est mis en œuvre pour réussir ce défi.

Les plus sceptiques spécialistes du secteur aérien doutent. Notamment car la compagnie n'a pas encore reçu ses avions et cherche des pilotes. Corsair transportait entre les deux capitales près de 135 000 passagers chaque année, 45% du marché. Pour Air Sénégal, la course contre la montre est désormais lancée.

http://www.rfi.fr