Air Algérie prévoit l’acquisition de 20 nouveaux avions d’ici 2020

(Alger,04/09/2018,NewsAero)-C’est en tout ça ce qu’a révélé le chef de la division des affaires générales de la compagnie nationale algérienne, ce lundi 3 septembre 2018.

Air Algérie a de grandes ambitions. La compagnie nationale algérienne prévoit d’acquérir vingt nouveaux avions d’ici 2020. « Dans sa vision liée au renouvellement de sa flotte, Air Algérie envisage d’acquérir pas moins de 20 nouveaux appareils à l’horizon 2020. » C’est la révélation qu’a faite son chef de la division des affaires générales ce lundi 3 septembre 2018. « Ces acquisitions constituent l’objectif que s’est fixé la compagnie aérienne à court et à moyen terme, pour répondre au mieux aux attentes de nos voyageurs », a ajouté Réda Toubal Seghir. Cet objectif qui, selon lui, s’inscrit dans le cadre du développement de la compagnie, ne sera possible que dès réception du projet d’extension de l’aéroport international d’Alger.

À en croire Réda Toubal Seghir, Air Algérie compte énormément sur le nouvel aéroport d’Alger pour booster ses activités et proposer des services de qualité. Un dynamisme qui se matérialisera à travers l’ouverture de nouvelles routes, et l’acquisition de nouveaux appareils. « Le nouvel aéroport d’Alger qui sera livré fin 2018, aura une capacité d’accueil de 10 millions de voyageurs par an. Cette infrastructure a été mise en place dans l’objectif d’en faire un hub. Ce qui ne peut qu’améliorer le rendement d’Air Algérie », a-t-il souligné. D’après lui, la stratégie de développement de la compagnie est essentiellement basée sur la consolidation de sa part de marché sur le continent européen, au Moyen-Orient, et sur le développement du tourisme domestique.

Dans une précédente sortie, le président directeur général d’Air Algérie confiait déjà que l’entreprise ambitionnait d’acquérir trente-cinq nouveaux avions, à l’horizon 2025. Bakhouche Alleche expliquait que quinze de ces nouveaux appareils seraient utilisés pour étoffer la flotte de la compagnie. Tandis que les vingt autres viendraient remplacer les avions vieillissants d’Air Algérie. Parmi lesquels huit ATR 72-500s et trois Boeing 767-300s. Même si les chiffres et les projections diffèrent d’un responsable à l’autre, il ne reste pas moins vrai qu’Air Algérie a de grandes ambitions.

https://newsaero.info