Bruno Le Maire « persuadé » que le nouveau patron d'Air France obtiendra des bons résultats

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a vanté dimanche les résultats obtenus par Ben Smith à la tête d'Air Canada, se disant "persuadé" que le nouveau patron d'Air France obtiendrait les mêmes résultats pour la compagnie française.

"Nous prenons une personnalité qui a été à la tête d'Air Canada, qui a obtenu des bons résultats, je suis persuadé qu'il obtiendra les mêmes résultats avec Air France et qu'il parviendra au redressement de cette compagnie", a déclaré M. Le Maire sur BFM TV.

"Nous avons voulu pour cette compagnie (Air France, ndlr), qui est une fierté nationale, le meilleur, c'est-à-dire quelqu'un qui avait fait ses preuves dans le secteur aérien", a expliqué M. Le Maire, évoquant un secteur "ultra compétitif, où il vaut mieux connaître les sujets et avoir les idées claires".

Le Canadien Benjamin Smith, ex-numéro 2 d'Air Canada, a été nommé mi-août directeur général d'Air France-KLM, avec la bénédiction du gouvernement français. Agé de 46 ans, M. Smith doit prendre la direction générale exécutive du groupe au plus tard le 30 septembre 2018.

Il a notamment pour mission "de redynamiser Air France, de donner une profonde impulsion stratégique au groupe, et de travailler avec les équipes à une nouvelle approche managériale", avait expliqué l'entreprise lors de l'annonce de sa nomination.

Cette nomination avait nécessité plus de trois mois de recherches ardues de l'homme providentiel susceptible de donner un nouvel élan au groupe après le départ fracassant le 4 mai de son PDG Jean-Marc Janaillac, désavoué par une consultation du personnel sur un accord salarial.

La compagnie Air France traverse une grave crise sociale depuis plusieurs mois, liée à des revendications salariales et marquée par 15 jours de grève entre février et juin qui ont coûté 335 millions d'euros au groupe.

par AFP / https://www.journal-aviation.com