Air France, KLM, China Southern et Xiamen Airlines créent leur coentreprise

Air France, KLM, China Southern et Xiamen Airlines ont décidé de fusionner leurs accords pour former une coentreprise homogène. L'objectif est de fluidifier les opérations qui étaient déjà couvertes par des accords entre chacune des compagnies, étendant leur champ d'action et facilitant les transferts. La nouvelle organisation touchera plus de 1,25 million de passagers.

Les lignes concernées couvrent Paris et Amsterdam en Europe, Pékin, Chengdu, Guangzhou, Hangzhou et Xiamen en Chine. Elle permettra au groupe Air France-KLM de se renforcer encore un peu plus dans le pays asiatique.

Cette coentreprise trouve son origine en 2006, lorsque KLM et China Southern Airlines ont décidé de s'unir sur la liaison Amsterdam - Pékin. Cette coentreprise s'est enrichie en 2015 avec l'intégration de Xiamen Airlines et l'ajout de la ligne Amsterdam - Xiamen dans l'accord. Quant à Air France, elle est liée à China Southern depuis 2010 sur la route Paris - Guangzhou.

Patrick Alexandre, directeur général adjoint Commercial Ventes et Alliances d'Air France-KLM, a commenté : « Notre joint-venture unique permettra à la fois de conserver les avantages dont nos clients bénéficient et de préserver la position d'Air France-KLM en Chine. »

Les compagnies collaborent par ailleurs dans d'autres domaines, comme l'assistance en aéroport, le catering et la maintenance, et cherchent également à resserrer leurs liens sur ces sujets.

Emilie Drab

https://www.journal-aviation.com