Air France-KLM : le directeur financier de Veolia en pole position pour être le futur Pdg

La nomination d'un nouveau Pdg à la tête d'Air France-KLM pour remplacer Jean-Marc Janaillac entre dans sa dernière ligne droite. Alors que la présidente non exécutive par intérim du groupe Anne-Marie Courderc, également présidente du comité de nomination, a indiqué la semaine dernière aux Échosqu'elle espérait être en mesure d'annoncer le nom du futur Pdg d'ici au 15 juillet, l'annonce pourrait se faire beaucoup plus tôt fin juin-début juillet.

Le comité de nomination sera-t-il suivi?

Selon nos informations, un nom sort du lot pour le comité de nomination : celui de Philippe Capron (60 ans), le directeur financier de Veolia. Son nom devrait être proposé aux administrateurs du groupe la semaine prochaine à l'occasion d'un séminaire stratégique qui se déroulera mardi et mercredi. Selon quatre sources, le choix est acté par le comité de nomination.

Pour autant, la route est longue avant la validation du conseil.

En tout cas, même si la très forte personnalité de Philippe Capron est reconnue, son profil ne correspond pas à celui espéré par Bruno Le Maire, le ministre des l'Économie et des Finances, lequel a clairement indiqué qu'il souhaitait un bon connaisseur du secteur. Selon certaines sources, l'Etat français (14% du capital), mais aussi les partenaires industriels comme KLM bien sûr mais aussi la compagnie américaine Delta, actionnaire à hauteur de 10% d'Air France-KLM, ne verraient pas d'un bon oeil le choix d'une personne étrangère au secteur.

Le futur PDG entrera enfin au conseil de KLM

Le choix de Philippe Capron risque par ailleurs de provoquer une bronca de la part des salariés qui eux-aussi demandent la nomination d'un connaisseur du transport aérien.

Parmi les acteurs du secteur, le nom de Marc Rochet est le plus souvent cité. Celui de Bruno Matheu (ancien directeur général délégué d'Air France, parti ensuite chez Etihad de 2015 à 2017) revient également de plus en plus.

Quoi qu'il arrive, le futur patron reprendra les fonctions de Jean-Marc Janaillac, à savoir Pdg d'Air France-KLM et président d'Air France. Évoquée, l'idée de séparer les fonctions de président et de directeur général a été repoussée à plus tard. Le nouveau Pdg devrait par ailleurs faire son entrée au conseil de KLM, qui jusqu'à présent s'opposait à cela. Il y aura en revanche des contreparties, avec une implication plus grande de KLM dans le management du groupe.

https://www.latribune.fr/ Par

Recevez notre Newsletter trimestrielle par mail / Receive our trimestrial newsletter by mail