La compagnie aérienne Ethiopian Airlines lancera l’hiver prochain une nouvelle liaison entre Addis Abeba et Manchester, sa deuxième destination en Grande Bretagne. Elle sera initialement opérée via Bruxelles.

A partir du mois de décembre 2018, la compagnie nationale d’Ethiopie proposera quatre vols par semaine entre sa base à Addis-Ababa-Bole et l’aéroport de Manchester, opérés en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 24 passagers en classe Affaires et 246 en Economie. Pas de détails sur les jours d’opérations ou les horaires, mais Ethiopian Airlines lancera la route selon un communiqué « via Bruxelles » (où elle propose à compter du 1er juin un vol quotidien opéré via Vienne en 787-8), afin de « tester la route » qui deviendrait directe en 2019 en cas de succès ; elle sera sans concurrence à Manchester.

Manchester sera la deuxième destination britannique de la compagnie de Star Alliance, qui dessert Londres-Heathrow depuis 45 ans. La ligne « renforcera les échanges commerciaux, les investissements et le tourisme dans les deux directions », affirme le CEO Tewolde GebreMariam pour qui le Brexit censé être lancé en mars 2019 « n’affectera pas la demande ». Pour le directeur de l’aéroport de Manchester Ander Cowan, ces vols « permettront de débloquer des dizaines de destinations supplémentaires à travers l’Afrique grâce au réseau inégalé d’Ethiopian Airlines, ce qui signifie que le Nord sera mieux connecté à cette partie du monde que jamais auparavant ». Il reprécise que chaque année, près de 400.000 personnes à moins de deux heures de route de Manchester voyagent vers l’Afrique.

Ethiopian Airlines a depuis le début de l’année annoncé son arrivée à Genève le 2 juin et à Barcelone le mois suivant, cette dernière remplaçant Rome dans un réseau qui compte près de 60 destinations en Afrique et 77 dans le reste du monde (dont Paris, et Chicago en juin).