Des nouveaux avions à Luanda en 2019

Echantillon des avions Bombardier r Q-400 da Air Express

Photo: Tarcisio Vilela

Dans une déclaration faite en exclusivité à l’Agence Angola Presse (Angop), en marge de la signature du contrat pour l’acquisition de six avions entre le nouvel opérateur angolais de vols domestiques,  Air Conection Express, et la canadienne Bombardier.

“Tout  se négocie entre les parties pour que les avions arrivent au pays, parce que le début des opérations ne dépendent que de ce aéronefs. En principe, les quatre premiers avions atterrissent en 2019, et les deux autres en 2020 », a-t-il révélé.      

Il  a précisé que chaque Bombardier de type DH8-Q400 est évalué à près de 23 millions de dollars.

 A la cérémonie, le ministre a annoncé qu’un essai sera effectué  par ces opérateurs, pour marquer l’ouverture d’un nouveau livre dans l’aviation civile et dicter la création des bases aériennes régionales.    

Ces aéronefs seront garer dans quatre bases régionales, notamment la base nord, à Cabinda, Sud à Lubango, Est à Luena (Moxico) et dans la zone centrale du pays, aura comme base l’aéroport de Catumbela (Benguela), faisant un pont aérien avec Luanda et garantissant le transport interprovincial.

“Cet essai vise à répondre à la préoccupation de la population au niveau du transport aérien pour renforcer la cohésion sociale, économique et territoriale dans notre pays », a-t-il affirmé.

Le consortium est composé de neuf actionnaires, notamment la TAAG, actionnaire majoritaire, ENANA, Bestfly, Air Jet, Air 26, Air Guicango, Diexim, SJL et Mavewa, et évalué à 143 millions 400 mille dollars dans la perspective d’opérer avec les aéronefs de type DH8-Q400.

Ce projet résulte d’un financement conçu par un syndicat bancaire composé et conduit par la banque angolaise BNI et par les Banques de Développement Afrexim, basé en Egypte et EDC-Export Development Canada.

http://www.angop.ao