ENANA clarifie la situation de sécurité dans l'espace aérien

Luanda - La compagnie nationale d’exploration des aéroports et de navigation aérienne (ENANA) a publié une note d’éclaircissement, lundi, sur la situation sécuritaire dans l'espace aérien angolais, dans laquelle elle qualifie le système de contrôle « d’efficace et de sûr".

Le communiqué d'ENANA parvenu à l’Agence Angola Presse (Angop), souligne que l'article publié dans le journal « Novo Jornal », dans son édition du 20 avril, intitulé "Alerte sur le risque imminent de collision d'aéronefs", est entaché de fausseté.

Selon la compagnie, considérant le volume de trafic existant et la dimension de la Région d'information de vol, le système de contrôle conventionnel utilisé en Angola est efficace et sûr, et a à cet effet, gagné la confiance des compagnies aériennes.

Pour l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), en fonction du flux, le service de contrôle de circulation aérienne peut être assuré de manière sûre et efficace, sans que l'État ait un équipement RADAR, dans le cas des services conventionnels. C'est celui pratiqué en Angola, lit-on dans la note.

En effet, les procédures de séparation verticale ou horizontale entre aéronefs, appuyées par des systèmes de navigation aérienne (VOR / DME) et de communications (HF, VHF et VHF-ER) conformes aux normes de l'OACI, permettent un fonctionnement sûr et efficace de l'aviation, rapporte-t-il.

Le communiqué rappelle que la deuxième phase de l'accord entre ENANA et Intelcan du Canada comprend l'acquisition de nouveaux systèmes soutenus par satellite, ce qui assurera une couverture complète de l'espace aérien continental  comprenant  la région d'information du vol (RIV) de Luanda

Jusqu'en 2013, la navigation aérienne angolaise a connu de sérieuses difficultés. Mais l'approbation du Programme de gestion et de contrôle de l'espace aérien civil (PGCEAC), surgissent des effets immédiats reconnus par l'OACI et l'IATA.

A partir de cette date, ENANA a installé des systèmes de contrôle de communication vocale (VCCS), des systèmes de routage de messagerie, une surveillance moderne, ainsi que des contrôleurs de circulation aérienne formés et des techniciens d'installation et de maintenance du système.

ENANA compte installer dans le nouvel aéroport de Luanda (NAIL) un système Radar et des systèmes émergents ADS B.

http://www.angop.ao

Receive our trimestrial newsletter by mail