La Russie et Afreximbank prêtes à collaborer pour développer l’aviation civile en Afrique

la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) collaborera avec Russian Export Centre Group (REC)  pour explorer les opportunités de développement de l’industrie de l’aviation civile en Afrique, ont annoncé les deux institutions la semaine dernière au Caire.

Cette annonce a été faite,  le mercredi 07 mars 2018  au siège de l’institution, au cours de la signature d’un document de collaboration entre le président d’Afreximbank, le Dr Benedict Oramah, et Anna Belyaeva, directrice du développement commercial international de l’Agence russe pour le crédit export et l’assurance investissement (EXIAR), filiale de REC.

Pour Dr Benedict Oramah , cette collaboration s’inscrit dans la stratégie de la Banque qui vise à promouvoir le commerce intra-africain et l’industrialisation du continent notamment le secteur de l’aviation .

« Selon une étude soulignant la grande sensibilité du commerce africain aux coûts de transport, une réduction de 10% des coûts de transport augmenterait le commerce de 25% », a fait remarquer le Dr Oramah.« Compte tenu des limites de l’infrastructure routière et ferroviaire en Afrique, le secteur de l’aviation est essentiel aux objectifs de l’Afrique en matière de commerce, de croissance et de développement. Cela dit, l’amélioration des infrastructures de transport aérien à travers l’Afrique est devenue un domaine prioritaire de notre Banque ».

Il a indiqué que la collaboration avec REC impliquera l’organisation de missions commerciales dans un premier temps au Kenya, en Ouganda et au Nigeria pour rencontrer les autorités et les principaux acteurs de l’aviation afin de discuter de leurs plans de développement et identifier les pans qui nécessitent un financement et une assistance technique.

Au-delà de l’aviation, Dr Benedict Oramah a indiqué que Afreximbank étudiera des moyens d’approfondir le partenariat avec REC afin de cibler d’autres secteurs de croissance clés des économies africaines notamment l’industrie minière, l’agroalimentaire, les chemins de fer et l’industrie métallurgique.

Rappelons qu’en janvier 2018, REC est devenue la dernière institution financière internationale à rejoindre Afreximbank en tant qu’actionnaire de classe C. Cette catégorie regroupe les institutions financières non africaines, agences de crédit à l’exportation et investisseurs privés.

https://newsaero.info

Receive our trimestrial newsletter by mail