Air Seychelles met une croix sur Madagascar

Air Seychelles a décidé de mettre fin aux dessertes de Paris et Antananarivo. Elle veut se fixer sur le marché domestique et régional. 

Pour Antananarivo, c’est fini. La compagnie Air Seychelles a décidé, mardi, de supprimer tous les vols au départ d’Ivato et de Paris à partir du 24 avril. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une mesure prise pour faire face à une épidémie mais plutôt d’une pression de la concurrence internationale. La compagnie a annoncé, le même jour, son plan de restructuration, basée sur le développement des réseaux domestiques et régionaux.
Air Seychelles fait face actuellement à de plus en plus de concurrences internationales. British Airways va opérer sur l’île au mois de mars. Elle sera suivie de Joon, une filiale d’Air France, en mai,  et de Swiss Edelweiss Air, en septembre. « Le lancement des services de transport aérien concurrents depuis l’Europe vers les Seychelles va avoir un impact significatif sur les vols d’Air Seychelles à destination et en partance de Paris, qui représentent 30% du revenu total de la compagnie aérienne, ce qui rend cette liaison insoutenable à long terme», a déclaré Remco Althuis, directeur général d’Air Seychelles, dans un communiqué de la compagnie aérienne.

Contrecoup
Pour la ligne vers Antananarivo, c’est l’effet  domino. Le marché malgache est trop dépendant des flux de Paris. Les dirigeants de cette compagnie aérienne seychelloise ont alors décidé de mettre fin à sa liaison entre Mahé et Antananarivo. « C’est un choix difficile pour nous, mais il est nécessaire qu’Air Seychelles continue à servir la population et l’économie des Seychelles d’une manière à la fois rentable et durable », poursuit le DG d’Air Seychelles dans sa déclaration. Pour cet opérateur aérien, l’accent sera mis sur sa présence dans les réseaux domestiques et régionaux.
« Tous les passagers qui ont des réservations sur les vols de Paris et d’Antananarivo au-delà de cette date se verront offrir des alternatives sur d’autres vols et seront notifiés des changements concernant leurs itinéraires », a annoncé la compagnie dans un communiqué publié sur son site internet.
La suppression de cette ligne par Air Seychelles aura des impacts négatifs sur le tourisme à Madagascar. Au moment fort de l’épidémie de peste, cette compagnie aérienne avait décidé de suspendre ses vols vers Antananarivo à la suite de la recommandation de son gouvernement. Elle a fini par reprendre ses vols en début d’année à la suite d’une longue discussion entre les autorités des deux pays. Maintenant, la décision de la compagnie est au point de non retour. L’Airbus frappé aux couleurs d’Air Seychelles ne sera plus visible sur le ciel malgache après le 24 avril.

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/

Receive our trimestrial newsletter by mail