MRO : premier « C-Check » réalisé avec succès au Nigéria depuis 15 ans, $90 millions d’économie en vue

(Lagos, 15/01/2018, NewsAero)– La compagnie aérienne Aero Contractors a realisé avec succès, une visite technique de classe C sur l’un de ses Boeing 737 classique. C’est la première du genre au Nigéria depuis la cessation des activités de la compagnie nationale Nigéria Airways en 2003. Aero Contractors devient également la première compagnie aérienne en Afrique de l’Ouest et centrale qui offre des visites techniques de classe C.

Cette prouesse technique a été dévoilée le vendredi 12 Janvier 2018, au cours d’une cérémonie à laquelle ont pris part les acteurs de l’aviation civile nigériane et le ministre de l’aviation, le Sénateur Hadi Sirika.

 

L’avion, un Boeing B735 immatriculé 5N-BLG a été présenté à l’aéroport international de Lagos. Testé depuis lors, l’aéronef a été déclaré en état de navigabilité confirmant ainsi les capacités techniques d’Aero Contractors a effectué les visites de classe C.

 

Saluant cette réussite, le ministre sénateur Hadi Sirika a indiqué que l’offre d’Aero Contractors   permettra aux compagnies locales d’économiser près de 90 millions de dollars par an, car les C-checks , effectués jusque lors en dehors du Nigéria, seront  désormais fournis  localement.

 

« Il convient de noter que les 737s composent l’essentiel de la  flotte exploitée au Nigéria par les compagnies locales. -Chaque année – le Nigéria se voit lésé de 1.8 à 3 millions de dollars par avion qui quitte le pays pour les visites techniques de classe  C. Il y a plus de 30 avions de la famille des B737s qui sont en exploitation, alors faites simplement un calcul d’arithmétique » a dit le ministre Hadi Sirika dans son adresse.

 

Capitaine Ado Sanusi, directeur général Aero Contractors, aéroport de Lagos , Vendredi 12 janvier 2018.

 

Le  capitaine Ado Sanusi , directeur d’Aero Contractors a pour sa part  attribué cet exploit au dévouement du personnel, au professionnalisme et au travail acharné.
«L’occasion d‘aujourd’hui  prouve qu’avec de bonnes politiques, une gestion intelligente, une surveillance efficace et un dévouement professionnel du personnel, le travail acharné est récompensé » a-t-il souligné

 

Les installations MRO basées à Lagos pourront également profiter aux compagnies du continent, a rappelé Ado Sanusi.  Aero Contractors , a en effet  signé plusieurs mémoranda d’entente avec Ethiopian Airlines,  la firme AJ Waters et South African Technik pour la mise en commun des expertises dans la réalisation  des « C-Check » dans leurs installations.

 

Pour rappel, c’est en septembre 2017 que l’autorité aéronautique du Nigéria avait donné son quitus à la compagnie Aero Contractors pour l’exécution des visites techniques de classe C pour les Boeing 737 classiques.

 

La C-Check est une visite technique qui a lieu chaque 12 ou 18 mois suivant le nombre d’heures fixées par le constructeur. Elle dure au moins une semaine et peut aller jusqu’à trois semaines ou même un mois suivant les travaux à effectuer. L’avion est passé au peigne fin, toutes les maintenances réalisées sont revérifiées. On a besoin obligatoirement d’un hangar de maintenance pour la réaliser. Tous les instruments du cockpit doivent être opérationnels à la sortie de la maintenance. La carlingue de l’avion est passée à l’ultrason pour détecter d’éventuelles fissures ou dommages.

 

https://newsaero.info/

Receive our trimestrial newsletter by mail