Surveillance aérienne – L’ASECNA va déployer l’ADS-B dans toute la région Afrique de l’Ouest et Centrale d’ici 2019

(Dakar, 09/01/2018, NewsAero)– Le fournisseur américain AIREON a annoncé , ce mardi 09 janvier 2018 , avoir signé un accord de services de données avec l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

 

L’ASECNA est l’un des plus grands fournisseurs de services de navigation aérienne en Afrique, couvrant 16,1 millions de kilomètres carrés d’espace aérien, via six régions d’information de vol (FIR, pour Flight Information Region) – Antananarivo, Brazzaville, Dakar océanique, Dakar terrestre, Niamey et N’Djamena.

 

« L’étendue du territoire dont est responsable l’ASECNA pose un immense défi en termes de surveillance, notamment parce qu’il n’est pas toujours possible d’installer ou de maintenir une infrastructure terrestre », a déclaré Mohamed MOUSSA, directeur général de l’ASECNA.

 

A en croire, Mohamed MOUSSA, l’intensification de la couverture ADS répond à une exigence de sécurité chère à sa politique. « Grâce à l’ADS-B basé dans l’espace d’Aireon, nous regardons vers l’avenir, en augmentant notre capacité et en fournissant une surveillance complète du trafic aérien en temps réel à nos compagnies aériennes. Ceci fournira non seulement un niveau de disponibilité des services nettement supérieur, mais augmentera également significativement la sécurité, dans la mesure où les contrôleurs pourront visualiser tous les avions, en temps réel, au sein de l’espace aérien de l’ASECNA. La sécurité constituera toujours pour nous une priorité absolue, et nous sommes impatients de bénéficier de la surveillance en temps réel dans cette région du continent africain »a-t-il déclaré.

 

Pour DON Thoma , PDG d’Aireon « l’accord avec l’ASECNA constitue une étape majeure en direction de la sécurité et de l’efficience en Afrique occidentale et centrale, permettant à 17 États africains de franchir une étape importante en direction de quelques-uns des objectifs majeurs du Plan mondial de navigation aérienne de l’OACI »

 

Avec cet accord l’ASECNA, « pour la première fois, plus de la moitié de l’espace aérien africain fera l’objet d’une surveillance du trafic aérien en temps réel » a-t-il souligné.

 

Grâce aux données AireonSM, dès 2019, l’ASECNA sera en mesure d’introduire un degré continu de surveillance, augmentant l’infrastructure existante et complétant la couverture de l’intégralité de son espace aérien.

 

Pour rappel, en mars 2016 au cours du World ATM en Espagne  , l’ASECNA avait précédemment  annoncé le choix du  fournisseur espagnol INDRA pour le déploiement de l’ADS-B dans ses régions d’information de vol.  

https://newsaero.info/