Nigéria- la livraison du nouveau terminal de l’aéroport international d’Abuja accuse du retard, le ministre des transports s’explique

(Abuja, 08/01/2018, NewsAero) –  Le ministre de l’aviation, le sénateur Hadi Sirika, a fustigé l’état d’avancement des travaux du nouveau terminal de l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja. Il l’a fait savoir au cours d’une visite de terrain la semaine dernière.

 

A ce jour, les travaux de construction du nouveau terminal de l’aéroport international Nnamdi Azikiwe à Abuja sont achevés   à environ 88%. Si le ministre a salué la qualité du travail, il s’est insurgé contre le rythme de travail « qui n’est pas acceptable » pour un projet débuté depuis mars 2014.

 

Selon le ministre Hadi Sirika, l’une des causes principales de ce retard est la modification du plan initial du terminal. Il a expliqué aux hommes de media, que les ingénieurs en charge des travaux avaient constaté durant les travaux, que la construction du terminal obstruait à la fois la tour de contrôle et la tour des services de lutte incendie. Ceci avait nécessité une modification du plan sur site.

 

Une autre raison soulevée par le ministre est le problème persistant d’approvisionnement en eau et électricité sur l’ensemble de la plateforme.

 

« L’entrepreneur nous a parlé de certains des défis auxquels il a été confronté en ce qui concerne certaines composantes du travail et des travaux supplémentaires nécessaires pour que ce projet soit mis en service.
Ce ne sont pas des petits travaux à faire, mais l’intention du gouvernement est d’accélérer la construction afin de s’assurer qu’elle sera bientôt opérationnelle .Je suis très déçu que tous ces problèmes n’aient pu être pris en compte lors de la phase de planification du marché »
a-t-il déclaré.

 

 A ce stade, le ministre a indiqué que le gouvernement ne pouvait pas donner une date precise pour la mise en service du terminal. Cependant, M. Jack Li, directeur général de China Civil Engineering and Construction Company (CCECC), la société de génie civile chinoise en charge du projet, a rassuré que si la question de l’énergie est résolue, le nouveau terminal pourrait être livrée ici mars 2018.

 

Pour rappel, c’est en juillet 2013 que le gouvernement Nigérian avait signé avec la Chine un prêt d’un montant de $500 millions pour la construction de quatre nouveaux terminaux à Lagos, Abuja, Kano, Port Harcourt afin de réduire la congestion dans ces aéroports internationaux.

written by NewsAero             

Receive our trimestrial newsletter by mail