Air Sénégal entame une tournée dans la sous-région

La compagnie nationale, Air Sénégal S.A, en compagnie de plusieurs membres de l’équipe ATR, a entrepris ce lundi 11 décembre 2017, une tournée promotionnelle au Mali, au Burkina Faso et au Ghana. L’objectif, selon un communiqué parvenu à Seneweb, est de procéder à la présentation à l’un de ses tout-nouveaux avions, tout juste sortis des usines d’ATR. Une première pour une compagnie africaine. Et ces acquisitions permettront à la compagnie de démarrer l’exploitation de ses réseaux domestiques et de la sous-région.

Le choix des appareils ATR-72-600, note la source, n’«est pas fortuit». Car, la série ATR – 600 intègre «les dernières innovations de la technologie avionique». «Ces avions, qui associent niveau de confort optimal et performances économiques, sont parfaitement adaptés aux réseaux domestiques et de voisinage. Leur flexibilité opérationnelle leur permet de décoller et d’atterrir sur des pistes courtes. Ils peuvent atterrir ou décoller dans les aéroports dont les infrastructures sont limitées», lit-on dans le document.

«Nous sommes très heureux de compter sur la modernité et sur les performances économiques inégalées des ATR-600 pour offrir à nos passagers une connectivité essentielle au développement de nouvelles opportunités commerciales», note Philippe Bohn, Directeur général d’Air Sénégal. La source ajoute que ces tout-premiers avions desserviront, dans un premier temps, les destinations de Ziguinchor, Cap Skirring, Banjul, Bissau, Nouakchott et Praia.

Et pour atteindre ses objectifs de développement, Air Sénégal S.A envisage d’ouvrir de nouvelles lignes, à savoir Abidjan, Bamako, Brazzaville, Conakry, Cotonou, Douala, Libreville, Monrovia et Niamey, au courant de l’année 2018. 2019, quant à elle, sera marquée par le lancement des destinations intercontinentales, avec notamment, Paris, Milan, New York, Sao Paulo. Et pour répondre à cette ambition, la compagnie nationale a signé un protocole d’accord avec Airbus pour l’acquisition de 2 aviobs A330-900 NEO, sans compter les A320 qui desserviront l’Afrique. Auteur: Cheikhou AIDARA – Seneweb.com