Air France-KLM acquiert 31% de Virgin Atlantic et fait entrer Delta et China Eastern à son capital

Air France-KLM répète depuis longtemps qu’il veut renforcer ses partenariats. Cette fois, le groupe va bien au-delà des accords de partage de code ou des coentreprises et franchit l’étape de la prise de participation financière. Deux accords sont ainsi envisagés. Le premier concerne une entrée au capital de Virgin Atlantic et le second une ouverture de son propre capital à Delta Air Lines et China Eastern.

Air France-KLM envisage ainsi d’acquérir 31% du capital de Virgin Atlantic en achetant sa participation auprès de la maison-mère Virgin Group. La transaction est évaluée à 220 millions de livres (246,5 millions d’euros) et devrait être réalisée en 2018. L’objectif est de réunir les deux coentreprises Air France-KLM/Delta/Alitalia et Delta/Virgin Atlantic au sein d’une seule et unique coentreprise, qui serait opérationnelle au moins quinze ans. L’intérêt pour le groupe franco-néerlandais est de se renforcer à la fois sur le secteur transatlantique et à Londres.

Le second accord prévoit deux augmentations réservées du capital d’Air France-KLM pour un montant de 751 millions d’euros. Elles permettront à Delta Air Lines et China Eastern d’acquérir chacune une participation de 10% dans le groupe, dans le cadre de deux accords indépendants l’un de l’autre. Ces accords de souscription ont une durée de 25 ans. Ils sont soumis à l’approbation des actionnaires du groupe qui seront appelés à se prononcer lors d’une assemblée générale extraordinaire le 4 septembre.

L’entrée de China Eastern au capital d’Air France-KLM ne doit pas remettre en cause la validité de la coentreprise sur la Chine à laquelle participe également China Southern. Emilie Drab :.journal-aviation.com/

Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail