Air Madagascar en zone de turbulence

La situation de Air Austral inquiète plus d’un. Certaines presses régionales font part de mauvais signal pour le futur partenaire stratégique d’Air Madagascar.

La situation semble être difficile pour la compagnie Air Madagas­car. Au moment où les négociations sur l’accord de partenariat stratégique avec Air Austral entrent dans leur dernière ligne droite, la presse réunionnaise, du moins, une presse en ligne fait part de la difficulté rencontrée par la compagnie réunionnaise pour le prochain exercice fiscal 2017-2018. Une information qui, selon ce média, est basée sur le courrier de la direction de cette compagnie à l’ensemble de son personnel. Mais la compagnie réunionnaise laisse entendre que cette information est « truffée de nombreuses erreurs et approximations ».

« Cet article était fondé sur des extraits d’une note diffusée en interne à l’entreprise au personnel de la compagnie, faisant le point sur le contexte concurrentiel et les données du marché en cette période de basse saison, afin de les informer des dispositions d’ajustement prises en bon gestionnaire par la direction et, surtout, de les mobiliser », a fait part un communiqué de la compagnie Air Austral transmis à la presse malgache. « La réalité n’a rien à voir avec cette information alarmiste. L’exercice 2016/2017, qui s’est achevé le 31 mars 2017, devrait être positif, ainsi qu’il sera annoncé bientôt, après la consolidation définitive des comptes », ajoute le communiqué.

Report de date

Air Austral semble subir le coup de ses concurrents pour les vols régionaux. « Les voyants de la compagnie aérienne Air Austral passent à l’orange. Après une période faste, l’année financière 2017-2018 s’annonce plus sombre. Au point qu’elle est obligée de revoir le nombre de ses vols Réunion/Maurice à la baisse », a annoncé, lundi, sur son site internet Le Media Info. L’arrivée des compagnies low cost avec des prix attractifs et la multiplication des fréquences de vol sur certaines dessertes par d’autres compagnies n’arrangent pas du tout la situation pour la compagnie Air Austral.

Pourtant, Air Austral mise surtout sur ce partenariat avec Air Madagascar pour en devenir le leader régional. Et malgré cette zone de turbulence, les dirigeants de la compagnie Air Austral restent confiants sur le résultat du prochain exercice fiscal.

« L’exercice suivant, pour lequel un prévisionnel a été établi de manière prudente, prévoit, en effet, que les résultats, impactés par les profonds changements à venir sur le marché local, sont moins bons. Il n’en reste pas moins que les dispositions prises, de manière préventive, devraient permettre à l’entreprise de respecter son plan de marche, dont l’objectif est de terminer sur un résultat net positif », conclut le communiqué de la société.

La signature du contrat de partenariat stratégique et du contrat de partenariat d’action connaîtra un report de date. Elle ne se fera pas aujourd’hui. « La phase de négociation exclusive sera bouclée dans les jours prochains, avant la signature du contrat de partenariat stratégique, dans le courant du mois de juin », a fait savoir la compagnie Air Madagascar.

Sélectionnée en mi-mars contre toute attente face au géant des airs Ethiopian Airlines dont les conditions étaient très contraignantes, la compagnie régionale réu­nionnaise va prendre 49% du capital de la compagnie Air Madagascar et l’État gardera les 51%. Ce sera la composition des actionnariats de la compagnie Air Mada­gascar après la signature de ces documents. Lova Rafidiarisoa : lexpressmada.com

Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail