Air Madagascar – Signature de partenariat reportée

L’entrée officielle de la compagnie Air Austral dans le capital d’Air Madagascar connaîtra un petit retard.

Un petit report sur le calendrier. L’entrée officielle de la compagnie Air Austral dans le capital d’Air Madagascar ne se fera pas le 31 mai, comme il a été prévu initialement. La signature du contrat de partenariat et du contrat de partenariat d’action connaîtra un report de date. De source proche du dossier, la signature de ces documents se fera au mois de juin. « Le dossier est déjà ficelé. La disponibilité de certains signataires et autorités en est la principale cause de ce petit report », indi­que la source.

Par ailleurs, d’autres sources affirment que l’apurement des passifs de la compagnie malgache retarde le dossier. Le gouvernement aurait des difficultés à trouver les moyens et le budget nécessaires pour éponger les dettes de la compagnie aérienne. Pour le moment, Air Madagascar n’a pas officiellement communiqué le montant de ses dettes mais l’on sait qu’il est assez important. Les résultats de l’audit annoncé et mené depuis le début de l’année ne semblent pas encore été rendus publics. Le seul chiffre disponible était celui annoncé par l’ancien directeur général de la compagnie Gilles Filiatreault en janvier 2016. Le canadien avait parlé dans les colonnes d’un quotidien de la capitale d’une somme colossale de 76 millions de dollars.

Du retard

De nombreuses opérations sont envisagées par le gouvernement pour le remboursement de ces dettes. D’après les explications du président du conseil d’administration de la compagnie Air Madagascar, Léon Maxime Rajaobelina, à l’issue d’une signature d’un mémorandum entre les deux compagnies en avril, « il y aura des opérations d’accordéons » pour ef­facer les dettes.

Le remboursement de la totalité des dettes d’Air Mada­gascar retarde non seulement l’entrée d’Air Austral dans son capital mais aussi le décaissement de la deuxième tranche du fonds élargie de crédit (FEC) dans le cadre de l’accord avec le Fonds monétaire international.

Sélectionnée contre toute attente en mi-mars, face au géant des airs Ethiopian Airlines, la compagnie régionale réunionnaise détiendra 49% du capital de la compagnie Air Madagascar et l’État gardera les 51%. Ce sera la composition des actionnariats de la compagnie Air Mada­gascar après la signature de ces documents. Alors qu’actuellement, elle est détenue à plus 90% par l’État malgache. Les près de 10% restants sont partagés entre la compagnie Air France, le personnel, l’assurance Aro, la société Sonapar et l’assurance Ny Havana. Lova Rafidiarisoa ; .lexpressmada.com

Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail