Air France déploie le 787-9 aux États-Unis, au Brésil et en Afrique

Lors de la saison hiver 2017-2018, Air France prévoit d’utiliser ses nouveaux Boeing 787-9 Dreamliner vers Boston (États-Unis), Freetown (Sierra Leone), Nouakchott (Mauritanie), Conakry (Guinée) et Sao Paulo (Brésil), en plus des destinations déjà annoncées.

La compagnie vient d’ouvrir les réservations pour de nouvelles lignes en Boeing 787-9 au départ de Paris-Charles de Gaulle. Selon Routesonline, l’appareil sera déployé quotidiennement vers Boston à compter du 29 octobre 2017, remplaçant un Boeing 777-200ER.

À partir du 20 novembre 2017, il assurera un service quotidien vers Conakry, via Freetown trois fois par semaine et via Nouakchott quatre fois par semaine. Sur les deux lignes, le Dreamliner remplacera un Airbus A340-300.

À compter du 5 février 2018, le 787-9 s’envolera vers Sao Paulo-Guarulhos six fois par semaine (tous les jours sauf le mercredi), à la place d’un Boeing 777.

Air France a réceptionné son deuxième 787-9 le 20 avril dernier (F-HRBB). L’appareil s’envolera vers Montréal, sa première destination transatlantique, à compter du 1er mai. Il sera aussi déployé vers Lyon à la fin du mois prochain.

Bamako et Abidjan ont déjà été annoncées comme prochaines destinations à compter du 9 octobre 2017.

Le premier Dreamliner, qui a rejoint la flotte en décembre dernier (F-HRBA), est en service actuellement vers Le Caire et Londres-Heathrow.

Air France prévoit de disposer de cinq 787-9 d’ici la fin 2017, un sixième exemplaire devant être ajouté d’ici l’été 2018.

Pour mémoire, la compagnie configure ses Boeing 787-9 avec trois classes de service pour 276 passagers dont 30 en Affaires, 21 en Premium Économie et 225 en Économie. Ils reçoivent les toutes dernières cabines de voyage et offrent une connexion Wi-Fi dans les trois classes.

Air France devrait exploiter, à terme, un total de seize 787-9, dont trois en leasing auprès d’AerCap, a indiqué la semaine dernière à Flightglobal Nicolas Bertrand, directeur de la flotte d’Air France-KLM. Air France n’a pas l’intention de les opérer au départ de villes secondaires françaises, a-t-il précisé.

KLM pour sa part recevra 21 787, dont 9 en leasing auprès d’AerCap. Ce total inclut quatorze 787-9 et sept 787-10. Jérôme RENAUD /airinfo.org

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail