Réunion à Lomé sur l’amélioration des services de recherches et sauvetages en aviation

Lomé,Togo (PANA) – La conférence de haut niveau sur l’amélioration de la fourniture des services de recherches et de sauvetages en cas d’accident d’avion a ouvert ses travaux ce lundi dans la capitale togolaise, a constaté la PANA.

Pendant trois jours, les participants, composés d’experts et de personnalités diverses, vont réfléchir sur comment mobiliser les partenariats et coordonner des services techniques pour sauver des vies humaines, le plus rapidement possible lors d’un crash. Car, selon les spécialistes, en Afrique, ces manquements sont sources de beaucoup de pertes en vies humaines lors des accidents d’avion.

Le ministre togolais des Transports et des infrastructures, Ninsao Gnofam, en ouvrant les travaux, s’est insurgé contre le taux élevé d’accidents d’avion en Afrique alors que le continent ne représente que 3% du trafic aérien mondial.

La rencontre de Lomé, selon les organisateurs, servira de forum en vue de « susciter une prise de conscience au niveau le plus élevé et obtenir un engagement des Etats à mettre en œuvre les normes et les pratiques recommandées » par la Convention de Chicago en la matière.

Elle va soutenir, indique-t-on, « le projet d’organisation des recherches et de sauvetages du plan régional complet et de mise en œuvre pour la sécurité de l’aviation en Afrique ».

La conférence, rappelle-t-on, est initiée par la Commission africaine de l’aviation civile (Cafac). PANA FAA/BEH/SOC : .panapress.com/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail