CAMEROUN :: Relance de la Camair-Co : Priorité aux vols domestiques :

En relation avec le constructeur Boeing, la compagnie a élaboré une feuille de route visant à renforcer sa flotte tout en diversifiant ses dessertes. Le plan a été présenté hier à Yaoundé.

Dans un futur proche, la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) aura un tout nouveau visage. Pour la guider sur cette trajectoire, l’équipe dirigeante s’est associée au constructeur Boeing pour élaborer une feuille de route. Le ministre des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, a officiellement présenté le plan de relance de la compagnie lors d’une cérémonie organisée hier à Yaoundé. C’était en présence du ministre délégué, Méfiro Oumarou, par ailleurs, président du Conseil d’administration de Camair-Co. Principaux axes de ce plan qui remplace le premier élaboré en juin dernier, le renforcement de la flotte et la diversification des destinations.

Les dessertes

En ce qui concerne les destinations, Camair-Co va cibler vingt-trois villes dont huit destinations domestiques (Bafoussam, Bamenda, Yaoundé, Douala, Bertoua, Ngaoundéré, Maroua, et Garoua) quatre au niveau intercontinental (Bruxelles, Paris, Washington, et Londres) et onze sur le plan régional (Abidjan, Bamako, Bangui, Cotonou, Johannesburg, Kinshasa, Libreville, Ndjamena et Lagos). Cependant, Ernest Dikoum, DG de Camair-Co, a précisé que l’accent sera mis sur les vols domestiques. « Nous voulons donner la priorité à la mobilité des Camerounais », a-t-il souligné. Il a également été annoncé la reprise prochaine des vols en direction de Paris, qui avait été suspendue de la liste des destinations de la compagnie .

Une flotte à renforcer

La Camair-Co dispose à ce jour de cinq avions. Pas suffisant pour lui permettre de rayonner à l’international. « Sur une période de sept ans, nous proposons que la compagnie acquière douze avions passagers, un avion-cargo et deux turbo propulseurs 777 200 ER, de manière intérimaire en attendant l’entrée du Boeing 787 au cours de la troisième et de la quatrième année », a expliqué Michael Bangue-Tandet, directeur des ventes de Boeing.

La première année, il est prévu l’achat d’un 737 cargo. Les MA60, le 737, le SF seront remplacés dans cinq ans par des avions de nouvelle génération. Le rajout des turbos propulseurs Q400 fabriqués par le fabricant Bombardier, interviendra au cours de la deuxième et de la troisième année. Le 737 800, sera acquis pour développer les dessertes régionales. « Le 767 baptisé « Dja » sera réfectionné et servira d’avion support », a précisé Michael Bangue-Tandet. Les avions 787 seront restitués à leurs propriétaires au cours de la deuxième et de la troisième année. D’ici à juillet 2020, la compagnie envisage d’acquérir deux Boeing 787 baptisés « Dream liner ». D’après le ministre Edgard Alain Mebe Ngo’o, l’un d’eux intègrera la flotte en décembre 2018, dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

Les finances

Sur les 60 milliards de F requis pour la réhabilitation de la Camair-Co, 30 milliards de F ont été levés par un consortium de banques conduit par Ecobank. D’après le ministre, les 30 autres milliards seront débloqués par l’Etat camerounais. Au regard des performances de la nouvelle équipe dirigeante de la compagnie notamment l’amélioration du pourcentage de ponctualité des vols (76%) et la réalisation de 72 vols domestiques par semaine, le ministre s’est dit rassuré par la nouvelle équipe qui pourra relever le défi de la relance de la Camair-Co.© Cameroon Tribune : Michèle FOGANG :.camer.be

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail