Pouvoir d’attraction

L’Autorité de l’aviation civile égyptienne devrait envoyer à Lomé une délégation d’ici fin mars, a indiqué vendredi Dokissim Gnama Latta, le directeur de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC).

Les experts doivent finaliser la desserte du Togo par Egypt Air et fixer les modalités de projet de création d’un centre sous régional de maintenance et de formation.

Latta accompagnait le président Faure Gnassingbé lors de sa récente visite au Caire.

‘Il est évident que la nouvelle aérogare suscite un grand intérêt de la part des compagnies qui ne desservent pas encore le Togo. C’est une bonne chose pour l’économie, le tourisme et l’emploi’, a-t-il déclaré.

12 compagnies assurent des vont réguliers vers LFW (code IATA). Elles pourraient être 18 à la fin de l’année.

L’aéroport international de Lomé, outre le fait de disposer d’équipements ultra-modernes, est devenu un hub grâce à la présence du transporteur régional Asky et d’Ethiopian Airlines qui assure des liaisons directes vers New York et le Brésil. .republicoftogo.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail