Un intérimaire à la tête d’Air Madagascar

Après le départ en catimini de Gilles Filiatreault, vendredi, son adjoint prendra les rênes de la compagnie nationale.

Un départ précipité. Gilles Filiatreault a quitté son poste de directeur général de la compagnie Air Madagascar. Celui qui avait pour mission de redresser la compagnie avait quitté le sol malgache vendredi pour rejoindre une autre compagnie aérienne basée aux Caraïbes. « L’actuel directeur général adjoint opération et technique prendra les rênes de la compagnie en assurant l’intérim », selon une source proche du dossier, sans pourtant préciser la nature de ce départ précipité.

Depuis le 12 janvier, la presse de Curaçao, une île aux Caraïbes, avait relayé la nomination de « Gilles Filiatreault à la tête de la compagnie InselAir à compter du 15 janvier ». Interrogé sur cet éventuel départ, l’intéressé avait affirmé à L’Express de Madagascar, le 13 janvier qu’il s’agissait « d’une fausse information ». « Le DG n’a pas l’air de quitter la direction et aucune information dans ce sens ne nous est parvenue. Nous venons juste de lui présenter des vœux et il reste très serein », avait indiqué une source de la compagnie le même jour.

Redressements

Le Canadien était nommé à la tête de Air Madagascar en octobre 2015 « au terme d’une sélection rigoureuse menée par une entreprise spécialisée en recrutement » pour mener à bon port le redressement de la compagnie aérienne malgache, une entreprise qui était en difficulté après une longue grève de quatre semaines entre juin et juillet 2015. Son départ précipité ne devrait pas affecter la réalisation du plan de redressement de la compagnie. « La sélection du partenaire stratégique se poursuit. Le dossier devait être bouclé d’ici deux mois », a souligné notre source.

Réputé comme étant l’un des spécialistes du redressement de compagnie aérienne, InselAir a fait appel au service du Canadien. Il a l’expérience des compagnies aériennes en difficulté. Il dispose d’un CV très solide dans le redressement et restructuration des compagnies aériennes en Afrique et en Amérique du Sud. Parmi ces compagnies aériennes figurent la compagnie des petites Antilles Leeward Island Air Transport, la BWIA au Panama, Pacific International Airlines ou Caribbean Star Airlines, la compagnie des Transports aériens du Cap-Vert (TACV).

Son passage à la tête de Air Madagascar est marqué surtout par la sortie de la compagnie nationale aérienne de l’Annexe B de la liste noire de l’Union européenne, la restructuration des effectifs de la compagnie, la mise en place de Madagascar Handling Ground (MGH), une filiale de la société chargée d’assistance au sol, ainsi que la suspension et la réouverture de la ligne vers l’Asie. Lova Rafidiarisoa : .lexpressmada.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail