L’aéroport de Marrakech se dote d’un nouveau terminal

Le nouveau terminal de l’aéroport Marrakech-Menara a été officiellement inauguré le 21 décembre. La plateforme accède à une nouvelle dimension, avec une capacité annuelle passant de 3 à 9 millions de passagers.

Inauguré hier par le roi Mohamed VI, le nouveau terminal vise à soutenir la croissance de l’aéroport Marrakech-Menara, le deuxième du Maroc après Casablanca.

L’actuel terminal était arrivé à saturation : le nombre des passagers ayant transité par cet aéroport est passé de 3,2 millions en 2012 à 3,9 millions en 2015, ce qui est supérieur à sa capacité réelle de 3 millions de passagers.

Le nouveau terminal fait entrer la plateforme dans une nouvelle dimension. D’une superficie de 57.000 m2, supérieure à l’actuel terminal, il porte ainsi la superficie globale à 97.000 m2 pour permettre le traitement d’un trafic annuel de 9 millions de passagers.

Selon les autorités marocaines, sa conception est centrée sur l’expérience des passagers, alliant « modernité, qualité de service, grands espaces et esthétisme » . De nombreux équipements ont été prévus pour fluidifier le parcours des voyageurs.

Le hall public est recouvert d’une grande coupole géodésique de 45 m de diamètre et de 30 m de hauteur, une des plus grande d’Afrique. Après avoir terminé le contrôle de sûreté et être passés par l’un des 11 postes d’inspection filtrage, les passagers se rendent par escalier mécanique ou ascenseur à la salle d’embarquement située au 1er étage où les attendent commerces, restauration, zone de détente et salons VIP. Une fois dépassée l’aire de « walkthrough » commerciale, ils se trouvent dans un grand espace éclairé grâce à des baies vitrées donnant sur la piste. Cet espace bénéficie d’un WI-FI gratuit et illimité et permet de charger les téléphones ou ordinateurs portables grâce aux prises électriques mises à disposition.

À l’arrivée, le débarquement se fait par les passerelles télescopiques. Deux circuits sont prévus pour le contrôle des passeports, l’un pour les arrivées nationales et l’autre pour les arrivées internationales. La zone livraison bagages dispose de 8 tapis, d’un bureau de change et d’un duty free.

En chiffres, le nouveau terminal est équipé de 13 comptoirs d’enregistrement, 88 postes d’immigration (46 à l’embarquement, 42 postes à l’arrivée) ou encore de 71 écrans pour l’affichage des informations. Le parking avions a été agrandi pour accueillir 12 appareils moyen-courrier supplémentaires.

La réalisation se veut également respectueuse de l’environnement. L’aéroport de Marrakech est inscrit dans le programme « Airport Carbone Accréditation » du Conseil International des Aéroports (ACI World) et vient d’obtenir le certificat de niveau 1. L’objectif étant que cet aéroport atteigne le niveau 3+ équivalent à la neutralité carbone.

Au total, la construction du terminal représente un investissement de 1,2 milliard de dirhams (115 millions d’euros), dont la moitié est financée par la Banque Africaine de Développement (BAD), le reliquat sur fonds propres de l’autorité aéroportuaire marocaine.

En novembre 2016, l’aéroport Marrakech-Menara a accueilli 352.434 passagers, représentant une évolution notable de l’ordre de 14,20%. Le trafic aérien avec l’Europe représente la plus grande partie de l’activité (89,92%), suivi par le domestique (8,11%) et le Moyen-Orient (1,22%). La plateforme est desservie par 25 compagnies aériennes, opérant 630 fréquences hebdomadaires pour relier la ville de Marrakech à plus d’une quarantaine de destinations dont une long-courrier (Doha au Qatar). Jérôme RENAUD /airinfo.org

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail