On poursuit le redressement de Camair-Co :: CAMEROON

Avec une enveloppe de 7,285 milliards de F, ce département veut redorer le blason de la compagnie nationale tout en assurant des secteurs maritimes routiers et ferroviaires.

7,285 milliards de F. C’est le montant du projet de budget du ministère des Transports pour le compte de l’année 2017. 4, 785 milliards de F de cette enveloppe seront destinés au fonctionne- ment et 2,5 milliards de F à l’investissement.

Devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assem- blée nationale mardi dernier, le ministre Edgard Alain Mebe Ngo’o a fait le bilan du dernier exercice, tout en déroulant les activités qu’il compte mener pour le prochain exercice. Ainsi, l’agenda 2017 de ce département va se décliner en trois programmes opérationnels couplés à un programme support.

Le programme 607 qui est axé sur le développement et la réhabiltation des infrastructures de transport, le programme 602 portant sur l’amélioration du système de sûreté et de sécurité des différents modes de transport, le programme 604 qui est consacré à la réhabilitation du réseau météorologique national, et le 603 qui concerne la gouvernance et l’appui institutionnel du sous-secteur des transports.

Malgré une réduction de son enveloppe budgétaire de 1,487 milliard de F par rapport à 2016, le ministère compte mener des actions fortes. Au rang de celles- ci, la poursuite du redressement de Camair-Co, la réhabilitation et de rénovation des aéroports secondaires et du réseau ferroviaire national. Le domaine routier n’est pas en reste avec, en prime, la lutte contre les accidents et l’assainissement du processus d’obtention du permis de conduire.

Engagement envisagé, la réhabilitation de la station météorologique de Batouri, l’achèvement du processus de normalisation des structures aéroportuaires et portuaires. Des délégations régionales seront construites et équipées . .camer.be/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail