Le Congo dénonce son maintien sur la liste noire de l’Union européenne

Brazzaville, Congo (PANA) – Le gouvernement congolais a dénoncé mercredi à Brazzaville le maintien de son pays sur la liste noire de l’Union européenne (UE), a déclaré son ministre des Transports et de l’Aviation civile, Gilbert Mokoki.

Le ministre congolais a saisi l’opportunité de la tenue, dans la capitale congolaise, de la 6ème réunion des directeurs généraux de l’Aviation civile de la région Afrique-Océan indien, pour interpeller l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) .

En 2009, l’OACI avait placé la République du Congo sur la liste des pays à risques, avant de le retirer finalement en 2013, à la suite des efforts abattus par le gouvernement congolais pour l’amélioration des normes de certification de ses installations aéroportuaires.

Aussi le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, estimait-il à l’ouverture des travaux des directeurs généraux de la région Afrique-Océan indien que: « la tenue, ici à Brazzaville, de la 6ème réunion témoigne de l’engagement de mon pays aux activités de notre organisation, d’une part et de l’importance que mon gouvernement attache au renforcement de la coopération avec l’OACI ». PANA MB/SSB/IBA : .panapress.com/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail