Camair-Co: Le Directeur Général Ernest Dikoum lance la chasse aux faux diplômes

Le personnel navigant et non navigant de la compagnie aérienne nationale va connaitre une seconde secousse après celle de l’envoi massif d’une cinquantaine de personnels ayant dépassé l’âge limite à la retraite.

Le top management de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) s’apprête à se lancer aux trousses d’une centaine de détenteurs de faux diplômes qui touchent indûment des salaires dans la compagnie. En effet, à l’aide de faux diplômes, certains employés occupent des postes «n’ayant parfois rien à voir avec leur niveau scolaire ou académique», a confié à Cameroun-Info.Net une source proche de la direction générale de la compagnie.

Selon cette source, la puce a été mise à l’oreille di Directeur Général, Ernest Dikoum, par un employé envoyé récemment à la retraite. Ce dernier s’offusquait «de voir que des personnes bardées d’expérience sont mises à la porte aussi facilement alors que de faux diplômés se la coulent douce dans la compagnie».

Ernest Dikoum et ses collaborateurs peaufineraient en ce moment une stratégie de vérification minutieuse des diplômes de ses employés en vue d’un véritable balayage au sein des effectifs. Ceci d’autant plus que l’épuration des effectifs rentre en droite ligne avec le plan de relance de la compagnie proposé par le consultant Boeing Consulting. Un plan de relance qui a déjà vu un premier décaissement de la somme de 30 milliards de FCFA pour sa mise en œuvre comme voulu par le Chef de l’État, Paul Biya.

La mise en œuvre de ce plan de relance est présentée par les pouvoirs publics comme la solution qui sortira Camair-Co de son gouffre. Outre les vols domestiques (Bafoussam déjà inauguré, puis Bamenda, Bertoua, Koutaba, Kribi), la compagnie va desservir, selon ce plan, 5 destinations intercontinentales et 13 régionales. Elle devra aussi acquérir 9 nouveaux avions. Auteur: Otric NGON/africapresse.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail