Camair-Co: Mefiro Oumarou, Président du Conseil d’Administration, s’oppose au plan de relance de Boeing Consulting

La nouvelle direction à peine installée après la validation du plan de relance,parle pour sa part d’un nouveau plan d’action.

À l’issu d’un conseil d’administration organisé le 22 août 2016, une nouvelle équipe dirigeante prenait les rênes de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co). Il s’agit, en guise de rappel, d’Ernest Dikoum, Directeur Général, et de Mefiro Oumarou, Président du Conseil d’Administration (PCA) de la compagnie aérienne nationale. La feuille de route du nouveau duo était pourtant bien claire: appliquer le plan le plan de redressement prescrit par Boeing Consulting, appelé fin 2015 pour aider à restructurer l’entreprise dont les dettes cumulent à 35 milliards de FCFA.

Selon toute vraisemblance, Mefiro Oumarou ne l’entend pas de cette oreille et ambitionne de mettre sur pied de nouvelles actions, souligne Le Messager du mardi 4 octobre 2016. «Boeing Consulting a déposé un rapport à mi-parcours qui insistait beaucoup plus sur la flotte, sur les lignes. Seulement, il y a une deuxième étape qui est attendue, c’est le business plan», constate le PCA. En effet, le constructeur américain Boeing avait préconisé entre autres solutions, pour redresser l’entreprise aérienne nationale, l’achat de neuf nouveaux avions entre 2019 et 2020, en plus des cinq avions existants.

Face à cette proposition de Boeing, le PCA est clair: «On ne restructure pas une entreprise en achetant des voitures. Je crois que vous mettez d’abord la structure en place. Vous définissez comment vous allez faire pour rendre un service de qualité. C’est à partir de là que vous direz quel type de véhicule peut être adapté au type de service que vous voulez offrir», affirme Mefiro Oumarou, pour qui le Chef de l’État a validé un rapport de Boeing à mi-parcours qui nécessitait le déblocage de 60 milliards de FCFA et non un business plan servant de plan de relance, peut-on lire dans le journal.

Par ailleurs, certaines sources affirment que le PCA de la Camair-Co veut tout simplement «éviter de travailler avec Boeing Consulting qu’il ne maitrise pas afin d’avoir des libertés sur les fonds à débloquer pour la relance à travers son nouveau plan stratégique. Lequel a été ficelé avec les administrateurs de Camair-Co et sa fourchette d’experts». Auteur: Lore E. SOUHE : AfricaPresse.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail