La certification des exploitants aériens et des aérodromes au centre d’un séminaire de sensibilisation

Niamey, Niger (PANA) – Un séminaire de formation sur la sensibilisation à la certification des exploitants aériens et des aérodromes organisé par l’Agence Nigérienne de l’Aviation Civile (ANAC) en collaboration avec la Commission de l’UEMOA, s’est ouvert, mardi à Niamey.

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Commun du Transport Aérien au Niger, a pour objectif de doter les exploitants aériens d’outils leur permettant de mieux comprendre le processus de délivrance du certificat du transporteur aérien conformément à la réglementation communautaire et à l’Annexe 6 de l’OACI et de leur en faciliter l’obtention.

Durant une dizaine de jours, les participants suivront des présentations sur les phases du processus obligatoire de certification d’une compagnie aérienne, ils participeront également à des travaux de groupe et effectueront des visites sur le terrain.

Selon le directeur général de l’ANAC-Niger, Ayaha Ahmed, cette formation contribuera au renforcement des capacités des exploitants aériens nigériens à mieux assurer leurs responsabilités en termes de certification et à une nouvelle synergie de travail entre l’ANAC-Niger et les compagnies aériennes nationales.

Elle constitue un programme d’assistance au profit des cadres de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Délégation des Activités Aéronautiques Nationales du Niger sur la certification de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey et sur la sensibilisation à la sécurité et au risque animalier.

Au cours de cet atelier, les participants passeront en revue les concepts de la sécurité sur les aires de trafic, la sécurité sur les aires de trafic et le côté piste, le système de gestion de la sécurité, l’introduction à la prévention du péril animalier, les phases critiques et les parties d’aéronefs les plus touchées, la législation et les responsabilités de l’exploitant d’aérodrome, la gestion de l’habitat.

  1. Sérigne MBacké Sougou, représentant résident de la Commission de l’UEMOA au Niger a, dans une allocution, rappelé qu’en adoptant, le 27 juin 2002, le Programme Commun du Transport Aérien, dans un contexte particulièrement difficile pour l’aviation civile de la sous-région, marqué par la faiblesse de la desserte et les insuffisances relevées par les audits de supervision de la sécurité réalisés par l’OACI, l’UEMOA a décidé de mettre en place un dispositif institutionnel communautaire en vue d’un transport aérien fiable, sûr, ordonné et efficace.

« Ceci a permis aux Etats membres d’aborder d’une manière concertée les profondes mutations et les nouvelles exigences imposées par la mondialisation et la modernisation de l’aviation civile au plan international », a-t-il dit. PANA SA/IS : .panapress.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail