Camair Co : le Dja de retour

Après avoir passé 6 mois en Ethiopie pour maintenance, le Boeing 767 a atterri à Douala samedi.

C’est à 19h20 ce samedi 2 juillet que le Boeing 767, Le Dja de la compagnie aérienne camerounaise   Camair-Co, en provenance d’Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Douala. « Le Dja » est de retour ! », pouvaient alors s’exclamer les quelques personnes présentes sur le site, ainsi que le personnel à terre.

A son bord, l’avion transportait uniquement l’équipage, à savoir les pilotes et des mécaniciens. « Ça fait exactement six mois que l’appareil a passés en Ethiopie pour des raisons de maintenance technique », explique l’un des mécaniciens approché par CT. Pour l’accueillir, ni tambour ni trompette, juste quelques hommes et femmes de médias, le directeur général de la Camair Co, Jean-Paul Nana Sandjo, assisté de membres de son personnel.

Lorsque l’avion se stabilise sur la piste, après quelques manœuvres, pas grand chose à signaler. Vu de l’extérieur, l’appareil brille d’une nouvelle jeunesse après la « cure » éthiopienne. Un tour rapide à l’intérieur permet de faire le même constat. Le Boeing 767, parti en révision en Ethiopie, en revient rajeuni.

Tout est propre, les sièges comme l’espace réservé aux commodités. Jean-Paul Nana Sandjo dira : « Le Boeing 767 est prêt pour le voyage, tout a été remis à neuf. Il peut reprendre les vols ». Il ajoutera : « Il y a juste de petits contrôles à faire au niveau du Cameroun et de la Camair-Co, ainsi que des formalités administratives ». Le Dja a une capacité de 220 passagers : .camer.be/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail