Asky devient enfin profitable

Six ans après sa création, la compagnie aérienne Asky affiche un bénéfice net de 2,2 milliards de Fcfa.

‘Un résultat exceptionnel et historique’, a déclaré son fondateur, le Togolais Koffi Gervais Djondo.

La compagnie, basée à l’aéroport de Lomé, a perdu beaucoup d’argent depuis le début de ses opérations. Logique. Il a fallu investir dans les appareils et le développement d’un réseau qui couvre aujourd’hui une vingtaine de destination en Afrique de l’Ouest et Centrale.

6 ans pour devenir profitable dans le secteur aérien est un cycle plutôt court compte tenu des lourds investissements et des coûts d’exploitation très élevés.

M. Djondo a salué les partenaires techniques et financiers qui ont cru au projet, Ethiopian Airlines (26% du capital), la BOAD et la BIDC, notamment.

En 2015, Asky a transporté 500.000 passagers ; elle vise 600.000 en 2016 en tablant sur l’ouverture de nouvelles lignes, l’acquisition d’avions et l’utilisation de l’aérogare de Lomé, inaugurée en avril dernier. .republicoftogo.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail