216 compagnies sont toujours interdites en Europe

L’Europe vient d’actualiser sa liste noire des compagnies aériennes. Au total, plus de 216 transporteurs font toujours l’objet d’une interdiction ou d’une restriction d’exploitation dans l’Union européenne. Suite à cette mise à jour, toutes les compagnies aériennes certifiées en Zambie sont retirées de la liste ainsi qu’Air Madagascar et trois compagnies aériennes certifiées en Indonésie.

La Commission européenne vient de mettre à jour la liste des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne. Au total, 216 compagnies toujours interdites en Europe. Cette nouvelle liste remplace celle adoptée en décembre 2015. Elle vise à ‘garantir le plus haut niveau de sécurité aérienne pour les citoyens européens, ce qui est une priorité absolue de la stratégie de l’aviation adoptée en décembre 2015″, a souligné la Commission européenne.

Parmi les changements, on notera le retrait de la liste noire de la compagnie Air Madagascar, qui était « blacklistée » depuis 2011. Trois compagnies aériennes certifiées en Indonésie (Citilink, Lion Air et Batik Air) et toutes les compagnies certifiées en Zambie ont également été retirées de la liste. Iran Air reste sur la liste noire, mais « la plupart de ses aéronefs sont désormais autorisés à voler dans l’espace aérien de l’Union européenne », a déclaré Violeta Bulc, commissaire européenne chargée des transports.

216 compagnies interdites de vol en Europe

Pour 19 pays, tous les transporteurs certifiés font désormais l’objet d’une interdiction totale d’exploitation dans l’espace aérien européen. Cela est dû à l’insuffisance de la supervision exercée par les autorités aéronautiques de ces pays en matière de sécurité : Afghanistan, Angola (à l’exception d’une compagnie aérienne qui est exploitée selon certaines restrictions et conditions), Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Gabon (à l’exception de deux compagnies qui exercent leurs activités sous certaines restrictions et conditions), Indonésie (à l’exception de sept compagnies), Kazakhstan (à l’exception d’Air Astana), République kirghize, Liberia, Libye, Mozambique, Népal, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Soudan.

En outre, deux transporteurs aériens considérés isolément figurent également sur la liste, en raison des problèmes de sécurité qu’ils présentent : Iraqi Airways (Iraq) et Blue Wing Airlines (Suriname), ce qui porte le total des compagnies aériennes interdites dans l’Union à 216.

La liste inclut également 6 transporteurs faisant l’objet de restrictions d’exploitation. Ceux-ci ne peuvent effectuer des vols à destination de l’Union qu’en utilisant des types d’aéronefs particuliers : Afrijet et SN2AG (Gabon), Air Koryo (République populaire démocratique de Corée), Air Service Comores (Comores), Iran Air (Iran), TAAG Angolan Airlines (Angola) et Air Madagascar (Madagascar). Stéphanie Alexandre/ .leparticulier.fr

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail