BILAN FINANCIER – MK : profits de Rs 682 M pour 2015/16

La barre des 1,5 million de passagers transportés en une année quasi établie au 31 mars dernier par le transporteur national

La compagnie aérienne nationale, Air Mauritius, quitte la zone rouge, avec des profits de 16,5 millions d’euros, soit Rs 655 millions, pour l’exercice financier se terminant au 31 mars dernier. Ce bilan financier, présentant des signes de progression à différents niveaux, a été avalisé par le conseil d’administration réuni ce matin. Pour la première fois, le transporteur national a atteint littéralement la barre des 1,5 million de passagers en une année alors que la compagnie s’apprête à accueillir dès l’année prochaine les premiers Airbus A 350 avec des sièges-lits en Business Class. Un indicateur positif est que le profit moyen par passager réalisé par Air Mauritius est de £ 11 sur un billet au coût moyen de $ 368 alors que selon les normes de l’IATA, cet indicateur est en moyenne de $10.42 pour un billet de $ 366 sur le plan international.

Ces profits de Rs 655 millions contrastent avec des pertes de Rs 945 millions (23,6 millions d’euros) du précédent exercice financier avec un chiffre d’affaires en croissance de plus de 5,4 % pour atteindre un record de 488,3 millions d’euros. Air Mauritius a transporté 1 499 411 passagers, 9,4 % de plus, atteignant un nombre record avec un taux de remplissage de 78,7 % soit 5 % de plus sur les vols opérés générant des revenus de 488,3 millions d’euros. La croissance a été de 13 % sur le marché chinois et de 12 % sur celui de l’Inde. La capacité de sièges a été augmentée de 3,4 %.

Les coûts des opérations ont diminué par 1,8 % à 443,9 millions d’euros, résultant en un surplus de 44,4 millions d’euros comparé à 10,9 millions d’euros l’année précédente. La chute du cours pétrolier est le facteur principal de ce résultat. L’impact de la baisse du prix du baril de 90 dollars US à 50 dollars US en moyenne est réduit de 26,6 millions d’euros par le hedging sur une partie des besoins en carburant et par la dépréciation de l’euro par rapport au dollar US. Le taux euro-dollar chute en effet de 17 sous pour passer à 1.10 pour l’exercice 2015/2016.

Les fonds propres du Groupe ont grimpé de 42,9 millions d’euros au 31 mars 2015 à 82,5 millions d’euros en mars 2015. Ainsi, l’actif net de l’action d’Air Mauritius a doublé de Rs 16.48 à Rs 32.37.

Toutefois, la compagnie aérienne nationale note que « la concurrence accrue a aussi influencé les recettes d’Air Mauritius. Quatre nouvelles compagnies aériennes ont introduit des dessertes sur les marchés traditionnels de la compagnie nationale avec pour résultat un impact négatif sur la recette unitaire moyenne (yield) qui passe de 274,40 euros à 270,10 euros ».

Avec la mise en place de l’Air Corridor entre l’Asie et l’Afrique, Air Mauritius poursuit sa stratégie de réseau visant le renforcement des dessertes autour de hubs et de compagnies aériennes partenaires, avec une centaine de dessertes additionnelles au départ de ses hubs de Paris, Johannesburg, Nairobi, Mumbai, Kuala Lumpur, Shanghai, Hong Kong et Perth. La desserte régionale ne sera pas négligée au cours du prochain exercice financier avec plusieurs projets de coopération avec des compagnies aériennes de la zone à l’étude. La desserte sur Madagascar sera renforcée avec, entre autres, de nouvelles dessertes pour opérer un vol quotidien sur la Grande Île. Un troisième ATR 72 viendra renforcer la flotte régionale en juillet et sera utilisé pour l’augmentation des dessertes sur Rodrigues, St Denis et Pierrefonds.

Air Mauritius confirme pour l’année prochaine l’arrivée des premiers Airbus A350, présentée comme une étape importante dans l’amélioration du produit avec de nouveaux sièges dont des sièges-lits en business, un nouveau système de divertissement dernier cri et la connectivité internet. Dans ce contexte, les cabines de l’ensemble de la flotte existante seront aussi réaménagées avec de nouveaux sièges et un nouveau système de divertissement.

Le conseil d’administration souligne que « Air Mauritius aborde donc cette nouvelle année sous le signe d’un développement soutenu dans le cadre de sa mission nationale, en étant résolument tourné vers l’avenir ». .lemauricien.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail