Vers une reprise du trafic aérien à l’aéroport Dag-Dag de Kayes (Mali)

La direction des « Aéroports du Mali » (Adm), établissement public malien, annonce la reprise de ses activités à l’aéroport international Kayes Dag-Dag.

Dans un communiqué publié lundi, dont copie est parvenue à la PANA, « Aéroports du Mali » informe ses partenaires, les professionnels du transport aérien national et international et le grand public, que l’aéroport international de Kayes Dag-Dag est toujours ouvert aux services aériens domestiques et internationaux, réguliers et non réguliers.

Aussi, selon le communiqué, depuis avril 2016, l’aéroport international de Kayes Dag-Dag dispose d’un nouveau dépôt de Kérosène opérationnel à 100% qui permet à l’aéroport d’être entièrement autonome en matière de carburant.

Situé à proximité du nord-est de la ville de Kayes (ouest- environ 500 km de Bamako), l’aéroport a été réalisé en 2001 en prévision de la coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN) de l’année 2002. Il a été modernisé par des travaux qui ont duré de 2009 à 2011 et ont coûté 8,3 milliards de F CFA financés par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) pour environ 6,5 milliards de F CFA. Le reste a été pris en charge par le budget national.

La piste d’envol a été allongée, passant de 1600 mètres à 2700 mètres. L’aire de stationnement et d’évolution au sol des avions a été agrandie et une aérogare de 2000 m2 a été construite.

Depuis près de quatre ans, aucun vol commercial ne desservait Kayes pour qui l’absence de transport aérien constitue une grosse perte en raison du rôle important que joue la diaspora de la région dans le développement local.

Avec ces installations, l’aéroport peut accueillir 200.000 passagers par an et un nombre important de fret. Il peut en outre recevoir, en toute sécurité, les avions moyens-courriers provenant directement de l’Afrique centrale, de l’Europe, de l’Asie et du Moyen-Orient. PANA GT/BEH SOC :.panapress.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail