Le DG de Camair-Co annonce le retour du Dja d’ici le 15 mai prochain

Selon le Directeur Général de la compagnie, Ethiopian Airlines recevra la pièce qui permettra de boucler le dépannage du Dja de Boeing le 5 mai 2016.

Le Dja est bientôt de retour, et dans un état complètement neuf. L’annonce a été faite par Jean Paul Nana Sandjo, Directeur Général de la Cameroon Airlines Cooporation (Camair-Co), mercredi 20 avril 2016 à Douala. Cette sortie fait suite aux informations qui faisaient état de ce que le Dja serait maintenu dans les ateliers d’Ethiopian Airlines pour des « intérêts personnels». Le DG de la compagnie a tenu à répondre à ses détracteurs, indique le Quotidien de l’Économie du jeudi 21 avril 2016.

«Les techniciens d’Ethiopian Airlines, après la visite, se sont rendu compte qu’une partie de l’avion était victime de corrosion. Ce qui nécessitait une fabrication d’une pièce de remplacement par le constructeur, qui n’est autre que Boeing. Or Boeing ne fabriquant plus les pièces pour les 767, parce qu’étant passé à la production des Boeing 787, devait malheureusement prendre du temps pour fabriquer cette pièce dont le Dja a besoin», a déclaré Jean Paul Nana Sandjo.

Face à cette situation, les responsables de Camair-Co ont loué un avion turc pour le remplacer, le temps qu’on dépanne le 767. L’objectif étant d’éviter la perturbation des opérations de l’entreprise, apprend-on. «Après deux mois d’utilisation de l’avion turc, on a été obligé de le renvoyer, parce que nous ne pouvions plus payer les frais de location. Entre temps, Boeing a beaucoup avancé avec la fabrication de ladite pièce, dont la livraison est prévue pour le 5 mai 2016. Donc, avec cette pièce, la Dja nous sera livré d’ici le 10 ou le 15 mai prochain. Et l’avion pourra normalement reprendre du service», a expliqué le DG de la Camair-Co.

Jean Paul Nana Sandjo a indiqué que la corrosion du Dja est due au fait que l’avion a passé 3 ans cloué au sol, suite à la fermeture de la défunte Camair. Quant aux frais de réparation du Dja, «selon les comptes d’Ethiopian Airlines, nous leur devons 2,8 millions de dollars. Et, selon nos comptes, c’est 2 millions de dollars. Donc, on a convenu de réconcilier les comptes», explique le DG de la compagnie aérienne nationale. Onana N. Aaron : .cameroon-info.net

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail