L’Angola est la plate-forme importante dans l’industrie aérienne africaine

L’Angola est l’une des plus importantes plates-formes de l’industrie du transport aérien en Afrique, un marché prometteur qui continue à se développer, a déclaré jeudi, à Luanda, le directeur de la compagnie Royal Air Maroc, Rachid Romg.

Dans une interview exclusive accordée à l’Angop, Rachid Romg a souligné que, bien que touché par la crise, l’Angola était, dans le contexte de l’industrie aérienne africaine, une puissance comparable seulement à l’Afrique du Sud, au Kenya, à l’Egypte et au Maroc.

« L’Angola est l’un des marchés plus importants et plus dynamiques sur le continent africain, plein d’espoir et continue de se développer, avec de nombreuses entreprises étrangères … » a-t-il dit.

Pour le responsable de Royal Air Maroc, en matière de transport aérien, cette situation rend l’Angola un marché vaste et diversifié, avec toutes les catégories et segments de clientèle.

« Nous sommes donc très confiants de continuer à investir et à développer notre activité, car il y a une tendance croissante très bonne pour notre société’’, a-t-il précisé.

Il a rappelé que l’Air Maroc a commencé à voler en Angola en 2011 et durant deux ans il opérait avec des petits avions, mais qui ne faisaient des vols directs Casablanca-Luanda.

Cependant en 2013, la compagnie a commencé une nouvelle ère, avec opérant avec le Boeing 767-300 d’une capacité de 236 sièges.

« Aujourd’hui, nous avons trois vols hebdomadaires directs Casablanca-Luanda, les lundis, mercredis et vendredis, avec des liens vers les différentes capitales de l’Europe, de l’Amérique et de l’Asie », a renchéri Rachid Romg. .portalangop.co.ao/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail