La compagnie Air Méditerranée mise en liquidation judiciaire

La société avait été placée en redressement judiciaire début 2015 par le tribunal de commerce de Tarbes (sud-ouest de la France). Le dossier de reprise proposé par l’entrepreneur algérien Ali Haddad n’a pas pu aller à son terme.

Le tribunal de commerce de Tarbes a prononcé la liquidation judiciaire de la compagnie aérienne charter créée en 1997, qui avait été mise en redressement judiciaire un an plus tôt.

 

Le projet de reprise proposé d’Ali Haddad, patron du groupe privé algérien ETRHB et président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), dévoilé en juillet dernier par Jeune Afrique, n’a pas été mené jusqu’au bout. L’autre repreneur en lice n’avait pas le financement nécessaire.

Dessertes

La compagnie assurait plusieurs dessertes vers la Tunisie, le Maroc, le Liban ou l’Algérie. Elle fait savoir dans un communiqué publié sur son site le 16 février vouloir « procéder dans les plus brefs délais au remboursement des billets achetés pour les réservations des vols à partir de demain ».

Fondée en 1997, Air Méditerranée avait dû se résoudre à se restructurer fin 2011 pour réduire ses coûts face à la concurrence de compagnies d’Europe de l’Est. La compagnie aérienne, qui compte 220 salariés, affichait un résultat net déficitaire de 19 millions d’euros fin septembre 2013, pour un chiffre d’affaires de 411 millions d’euros, selon l’AFP. Un an plus tard son chiffre d’affaires était tombé à 172,5 millions d’euros, pour une perte de 12,2 millions d’euros. Jeuneafrique.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail