Air Madagascar adopte de nouvelles solutions

Recherche de partenariats et réduction des dépenses. Dans le cadre du plan de redressement, la compagnie aérienne Air Madagas­car est à la recherche de partenariats face aux difficultés rencontrées. D’après les explications du directeur général de la compagnie, Gilles Filiatreault, hier, lors d’une conférence de presse, des solutions devront être trouvées. « Une partie de la société sera privatisée, d’où la recherche de partenariats privés et publics, cela débutera au mois de février », explique-t-il.

Par rapport à la suspension de la ligne Guangzhou et Bangkok, le directeur affirme que des mesures seront prises afin que cette ligne ne soit pas complètement rompue. « Air Mada­gas­car sera en dialogue avec Air Austral pour démarrer un service Tana-Réunion-Guangzhou le plus rapidement possible. On doit s’attendre à une période de cinq-six mois », explique Gilles Filiatreault, renforçant qu’il n’est aucunement question d’une suppression de la ligne vers l’Asie.

En termes de réduction des dépenses, la direction générale d’Air Madagascar envisage de réviser la position de la compagnie sur l’Afrique. Révision en raison d’une perte de deux millions de dollars par an, causée par les vols à destination de Johannesburg, dont le taux de remplissage est de 22%, soit un nombre de quarante passagers par vol, comme l’explique encore Gilles Filiatreault. T.S. : .lexpressmada.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail