Les avions chinois MA60 décolleront-ils le 23 janvier 2016?

Le vol inaugural des avions chinois MA60 longtemps cloués au sol avait finalement été reporté au 23 janvier 2016

La mise en circulation des avions MA60 soulève des interrogations. Les camerounais se demandent si ces avions sont capables de satisfaire la demande. Les fréquentes frasques de la compagnie aérienne nationale Camair-Co laissent plusieurs dubitatifs. L’autorité Aéronautique Civile Nationale avait qualifié ces avions de «cercueils volants». Et le vol inaugural de ces «cercueils» a été programmé pour le 23 janvier 2016.

Ferdinand Nana Payong a laissé entendre à travers les colonnes du journal Le Messager paru le 21 janvier 2016 que c’est grave de faire croire à l’opinion publique que des engins affrétés par l’Etat sont des dangers. «Il serait bon qu’un organe extérieur puisse critiquer, certifier le sens et le non dit de ce qui est dit», dit-il. Par ailleurs, à en croire le journal, Robert Nkili, du temps où il était ministre des transports, avait dégagé sa responsabilité tant sur les négociations que sur l’acquisition de ces avions.

Pour le politologue Guy parfait Songé, «il est important de démonter que l’Etat du Cameroun ne met pas en circulation des «cercueils volants» avec le risque de faire périr les gens, avec le concours de la compagnie nationale qui est un bijou ». Pour lui Camair-Co est un symbole que les camerounais devraient s’interdire de détruire. L’arrivée d’Edgar Alain Mebe Ngo’o à la tête du ministère des Transports a insufflé un nouvel air dans le secteur du transport aérien camerounais. JourJ-2. © Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail