Des CDD non renouvelés chez Air Madagascar

Le personnel de la compagnie aérienne nationale est sans visibilité. La possi­bilité d’une réduction de personnel est envisagée, afin de redresser la compagnie.

Non renouvellement de contrats. Des employés de la compagnie aérienne Air Madagascar, dont les contrats étaient à durée déterminée (CDD), n’ont pas été reconduits. En effet, Rado Rabarilala, président du syndicat du personnel d’Air Madagascar, a expliqué que « certains hôtesses et stewards de la compagnie, dont les contrats à durée déterminée sont arrivés à échéance, ont vu ces derniers non renouvelés ».

 

Un employé dl’Air Mada­gascar affirme également que les contrats à échéance de certains salariés n’ont pas été renouvelés. Quant aux contrats à durée indéterminée (CDI), aucune annonce n’a encore été faite concernant un éventuel licenciement.

D’après les affirmations de Rado Rabarilala, les employés sont encore dans l’expectative totale. « Aucune annonce publique n’a encore été faite quant au sort de ceux dont le contrat est à durée indéterminée. De plus, le code du travail interdit tout licenciement tant que la société n’est pas déclarée en faillite », explique le président.

Les bruits courent qu’environ 500 employés pourraient être licenciés. La compagnie Air Madagascar, qui compte aujourd’hui un peu moins de 1 200 employés, est en sureffectif.

Redressement

Lors de sa nomination en octobre dernier, le nouveau directeur général Gilles Filiatreault avait annoncé qu’une enquête serait effectuée, afin de voir si tous les employés étaient utiles à la compagnie. « Cette mesure (compression du personnel) peut se faire, mais ce ne sera pas encore dans l’immédiat », avait-il déclaré. Pourtant, le plan de redressement de la société prévoit, entre autres, une réduction de son personnel.

Après une année noire passée à essayer de se redresser, la compagnie ne semble toujours pas sortie de l’auberge. En effet, les retards et annulations de vols persistent, depuis le début de l’année. Les autres compagnies, dont Air Mauritius, sont en plein envol depuis la suspension par la compagnie malgache de la ligne Guangzhou.

En effet, afin de relancer la compagnie, Air Mada­gascar a dû procéder à plusieurs réformes, dont une réduction de voilure s’illustrant par la suspension des opérations vers Guangzhou, en Chine, via Bangkok pour ce premier trimestre, et la réduction des vols intérieurs. Une collaboration avec la compagnie aérienne Air Austral est également en vue. Tiasoa Samantha : .lexpressmada.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail