Un troisième Bombardier pour Air Côte d’Ivoire

La compagnie nationale ivoirienne a reçu son troisième Bombardier Dash 8 Q400 début janvier et négocie avec Airbus pour la commande de 5 nouveaux avions.

Air Côte d’Ivoire a pris possession le 07 janvier d’un Bombardier Dash 8 Q400. Cet appareil de moyenne portée, au coût-catalogue estimé à 35 millions de dollars, peut transporter jusqu’à 70-80 passagers.

 

C’est le troisième appareil du constructeur canadien à rejoindre la flotte de la compagnie nationale ivoirienne. Un quatrième est attendu avant la fin avril 2016, portant la flotte d’Air Côte d’Ivoire à 9 appareils.

Dans un communiqué parvenu à Jeune Afrique, la compagnie aérienne indique être « en négociations avec Airbus pour la commande de cinq avions neufs dont trois A319 et deux A320 » pour remplacer les quatre Airbus A319 et l’A320 actuellement utilisés par la compagnie.

Recapitalisation

Air Côte d’Ivoire a également confirmé, dans ce document, l’augmentation annoncée en décembre dernier par Jeune Afrique. Son capital devrait passer de 25 milliards de F CFA (environ 38 millions d’euros) à 65 milliards de F CFA « avant la fin du mois de janvier 2016 ». Selon nos informations, l’État ivoirien, actionnaire principal, verra ses parts passer de 44 % à 55,8 % en injectant 20 milliards de F CFA.

Une nouvelle augmentation est prévue pour passer le capital de la compagnie aérienne à 100 milliards de F CFA « à l’horizon fin 2016 ».

Passagers

Air Côte d’Ivoire va lancer le 1er février 2016 trois vols par semaine entre Abidjan et la capitale administrative du Nigeria Abuja (Lagos, première ville du pays est déjà desservie). Au total, la compagnie ivoirienne dessert 20 villes en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

La compagnie ivoirienne, qui a transporté environ 400 000 passagers en 2014, revendique 600 000 passagers en 2015, pour un chiffre d’affaires d’environ 75 milliards de F CFA (114,34 millions d’euros). Jeuneafrique.com

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail