PARTENARIAT CAMAIR CO-BOEING CONSULTING : Objectifs relance !

Les deux parties ont signé un accord aux allures de solutions d’urgence pour un redécollage de la compagnie aérienne nationale.

Depuis le 15 décembre 2015, Camair Co et la société américaine Boeing Consulting sont liés par un contrat confiant à la réalisation d’un audit pour la relance de la compagnie aérienne publique camerounaise. Pour parapher les documents à Yaoundé, il y avait Jean Paul Nana Sandjo, le directeur général de Camair Co et Michael Bangue-Tandet pour le compte de Boeing. Y assistaient aussi, Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre camerounais des Transports et Michael Stephen Hoza, l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun.

Plan de relance

Selon des sources introduites, Boeing Consulting atterrit au Cameroun avec une mission précise. Le gros du travail se décline en l’examen du plan de relance de la compagnie préparé en interne par les responsables de la compagnie et de soumettre la mouture finale à l’appréciation du gouvernement. Le consultant américain devra aussi préparer le business plan 2016-2019 de la compagnie, en lien avec la direction générale. Mais, à en croire le DG de Camair Co, le travail de Boeing Consulting devrait dépasser le cadre de l’audit et de la relance de la compagnie, pour s’étendre à un partenariat technique. En effet, a indiqué Jean Paul Nana Sandjo, le consultant aidera le transporteur aérien public à assurer surplace au Cameroun, la maintenance de ses aéronefs. Jusqu’ici, cette activité est expatriée et coûteuse à la compagnie.

Bénéfices

Le choix de Boeing Consulting, disent certaines indiscrétions, obéit à une requête dans laquelle Edouard Akame Mfoumou souhaitait obtenir l’accord présidentiel pour recourir aux services de Boeing Consulting pour relancer Camair Co qui va bénéficier de la technologie de Boeing en faisant recours à son équipementier de référence .Elle va bénéficier de la grande capacité de mobilisation des financements au travers de Boieng Finance et GE finance du motoriste General Electric. A ce niveau, il sera question de la gestion du suivi de la maintenance et de l’assistance à l’exploitation qui sont des talons d’Achille de notre compagnie nationale. Boieng Consulting devra par conséquent aider notre compagnie nationale à élaborer une stratégie d’exploitation ainsi que d’un plan de développement rapide.

Cela devra bien entendu passer par une adaptation idoine des équipements pour un meilleur rendement. A terme, Camair-Co devra aussi bénéficier de l’assistance et des conseils pour permettre un véritable développement de ses structures avec au besoin des infrastructures qui accompagnent les hubs pour passagers et pour fret (Hôtels, bâtiments, salles de transit modernes). Il s’agira donc à coups sûr d’un partenariat qui à terme devra permettre au Cameroun de disposer d’une compagnie aérienne à la hauteur de ses ambitions et qui par conséquent deviendra un véritable outil d’accompagnement du développement du Cameroun.

Cette option n’exclut toutefois pas la participation d’autres intervenants qualifiés pour l’audit de Camair-Co. En septembre dernier, Alamine Ousmane Mey, le ministre des Finances, a lancé un appel à manifestation d’intérêt, pour le recrutement d’un consultant chargé d’auditer et d’accompagner la Camair Co dans l’élaboration d’un plan de restructuration et de relance. Les cabinets intéressés par cette offre avaient jusqu’au 30 septembre 2015 pour postuler. L’auditeur qui sera retenu travaillera donc aux côtés de Boeing Consulting. Pour rappel, depuis son vol inaugural en 2011, Camair Co, dont les effectifs sont jugés pléthoriques, ne survit que grâce aux perfusions financières de l’Etat. L’entreprise qui dispose d’une flotte limitée à trois aéronefs est officiellement endettée, à hauteur de 30 milliards de francs Cfa.

Récemment, l’Etat a levé 25 milliards de francs Cfa auprès d’un pool bancaire local, afin de financer le plan de relance de cette compagnie aérienne publique. L’utilisation du financement de 25 milliards de francs Cfa obtenu auprès du pool bancaire sera tributaire de l’adoption de ce nouveau plan et se fera conformément à celui-ci. © Integration.org : David Eboutou : .camer.be

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail