Turkish Airlines – 600 euros pour rejoindre Istanbul

C’est fait. La liaison aérienne directe entre Antananarivo et Istanbul, capitale économique de la Turquie, est effective. Le premier vol inaugural de la Turkish Airlines a atterri à l’aéroport d’Ivato hier à 15 heures. Un événement historique qui a donné lieu à une petite cérémonie organisée au restaurant Elabola Ivato juste après que l’Airbus A 330 ait foulé le tarmac de l’aéroport d’Ivato, accueilli, comme la tradition l’exige pour les vols inauguraux, par les jets d’eau des camions des pompiers de l’Adema. Keren Sarp, vice-président en charge des ventes de la compagnie turque, a annoncé qu’un tarif promotionnel de 600 euros serait appliqué pour la destination durant le lancement.

« Madagascar offre une opportunité d’investissement à exploiter pour les opérateurs turcs. Nous allons donc encourager les hommes d’affaires à venir prospecter au pays », a répondu Keren Sarp, sur la question de ce que représente un marché comme Mada­gascar pour la deuxième compagnie aérienne d’Europe.

Le vol dure une dizaine d’heures au total avec une escale d’une heure à Maurice. Pour le vol inaugural d’hier, par exemple, il y avait 146 personnes à bord dont une cinquantaine est descendue à Maurice, les autres ayant continué jusqu’à Madagascar. Il y avait des touristes mais également des hommes d’affaires et des officiels de la compagnie et de l’administration turque. Trois vols hebdomadaires sont programmés pour cette ouverture et cette fréquence sera augmentée à quatre à partir du mois de mars. Logiquement, un partage de code devra être mis en place entre Turkish Airlines et Air Madagascar. Cette dernière pourra donc vendre également des sièges sur l’appareil turc.

« Il appartient à Mada­gascar de tirer profit de l’arrivée des grandes compagnies au pays. Turkish Airlines, par exemple, va transporter des clients pour Air Madagascar pour le réseau domestique », rassure Ulrich Andriatiana, ministre des Transports, interrogé sur la capacité de la compagnie nationale à faire face à une telle concurrence. Mahefa Rakotomalala : lexpressmada.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail